Aller au contenu principal

Danger
Mammites mortelles au tarissement

Le traitement au tarissement est un acte banal dans un élevage laitier. Et pourtant, la séance de tarissement peut tourner au drame (heureusement très rarement), sans que l’on ait rien changé à ses pratiques ! Dans ces rares cas, il apparaît, dans les 24 à 48 heures suivant le tarissement, une mammite suraiguë, concernant tout ou partie du lot de vaches taries la veille.

Les germes en cause (généralement Pseudomonas aeruginosa, Klebsiella pneumoniae, quelques colibacilles…) vivent dans l’intestin et sont répandus dans l’environnement (sol, eau, plantes…).
Les germes en cause (généralement Pseudomonas aeruginosa, Klebsiella pneumoniae, quelques colibacilles…) vivent dans l’intestin et sont répandus dans l’environnement (sol, eau, plantes…).
© EC

 

Les germes en cause (généralement Pseudomonas aeruginosa, Klebsiella pneumoniae, quelques colibacilles…) vivent dans l’intestin et sont répandus dans l’environnement (sol, eau, plantes…). Ces germes se retrouvent sur le bout du trayon lors d’une séance de tarissement, c’est la catastrophe. Cela peut se produire avec un jeu de lavettes contaminé : certains produits utilisés pour désinfecter les lavettes sont inefficaces, et les seaux de lavettes deviennent de véritables « bouillons de culture ». La contamination peut aussi avoir lieu l’été, lorsque les vaches se regroupent dans des zones ombragées souillées par leur bouse.

La suite dans votre prochaine édition

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
MLC AG
La revanche de la coop sur le grand export
Mardi 8 septembre, les Maîtres Laitiers du Cotentin étaient réunis en assemblée générale. La coopérative annonce la négociation…
Publicité