Aller au contenu principal

Danger
Mammites mortelles au tarissement

Le traitement au tarissement est un acte banal dans un élevage laitier. Et pourtant, la séance de tarissement peut tourner au drame (heureusement très rarement), sans que l’on ait rien changé à ses pratiques ! Dans ces rares cas, il apparaît, dans les 24 à 48 heures suivant le tarissement, une mammite suraiguë, concernant tout ou partie du lot de vaches taries la veille.

Les germes en cause (généralement Pseudomonas aeruginosa, Klebsiella pneumoniae, quelques colibacilles…) vivent dans l’intestin et sont répandus dans l’environnement (sol, eau, plantes…).
Les germes en cause (généralement Pseudomonas aeruginosa, Klebsiella pneumoniae, quelques colibacilles…) vivent dans l’intestin et sont répandus dans l’environnement (sol, eau, plantes…).
© EC

 

Les germes en cause (généralement Pseudomonas aeruginosa, Klebsiella pneumoniae, quelques colibacilles…) vivent dans l’intestin et sont répandus dans l’environnement (sol, eau, plantes…). Ces germes se retrouvent sur le bout du trayon lors d’une séance de tarissement, c’est la catastrophe. Cela peut se produire avec un jeu de lavettes contaminé : certains produits utilisés pour désinfecter les lavettes sont inefficaces, et les seaux de lavettes deviennent de véritables « bouillons de culture ». La contamination peut aussi avoir lieu l’été, lorsque les vaches se regroupent dans des zones ombragées souillées par leur bouse.

La suite dans votre prochaine édition

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
Ce qu'il faut retenir de la réforme de la PAC
La Chambre régionale d’agriculture de Normandie et la Caisse régionale du Crédit Agricole Normandie ont organisé, mardi 29…
[EN IMAGES] La juge est fan de Jeannette dans la Manche
L’édition 2022 a été un bon cru pour le concours interdépartemental en race Normande à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 7 novembre…
EARL De Quéry dans le Calvados : bien cibler les candidats pour céder sa ferme
François Divay, éleveur à Balleroy-sur-Drôme (14), n’a pas attendu le dernier moment pour préparer la transmission de son…
Publicité