Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Cobs normands
Manche et Calvados écument les premières places

L'édition 2007 du salon de l'agriculture réussit particulièrement bien aux Normands, plus particulièrement dans le domaine équin.

Les cobs normands ont, une fois de plus, réussi leur prestation parisienne.
Les cobs normands ont, une fois de plus, réussi leur prestation parisienne.
© SIA 2006
Décidément, le climat parisien réussit aux chevaux manchois. Après son trophée national d'attelage de mardi, l'élevage Norbert Coulon (St Malo de la Lande) vient de récidiver en remportant, hier après-midi, sous les vivats de la foule, le prix tant convoité des modèles et allures étalons "Cob Normand". Toujours en cob Normand, "Quanda de la Rue", appartenant à Bruno Paysant remporte la palme en "modèles et allures juments", suivie à la seconde place par "Qunotte', élevage Wilem de Thaon (Calvados); "Question de Moyon" (élevage Jean Marie Drouet, Les Moitiers d'Allonnes)obtient la médaille de bronze.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité