Aller au contenu principal

Marc Lefebvre, nouveau patron de la Manche

Le Conseil départemental a choisi son nouveau chef de file. Seul candidat en lice, Marc Lefebvre a été élu avec 40 voix. Il prend donc les rênes de l’assemblée départementale qui compte 54 élus. Proximité, innovation, investissements sont les trois mots d’ordre.

© CG

llll Marc Lefevre s’est assis pour la 3e fois dans le fauteuil de président depuis le début de cette mandature. Et cette fois-ci, c’est pour de bon. En décembre 2015, il avait assuré l’intérim suite à l’annulation de l’élection de Philippe Bas et Martine Lemoine dans le canton de Villedieu-les-Poeles. La seconde fois remonte à quelques semaines. Philippe Bas, frappé par la loi du non-cumul, ayant choisi de se consacrer au Sénat. Ce 6 novembre, il passe donc de l’intérim à la fonction après avoir fait le plein des voix de la majorité départementale. Ce qui lui permet de s’asseoir sereinement dans le fauteuil de président, près de vingt ans après avoir fait ses premiers pas dans cette assemblée. Il a été élu conseiller général le
15 mars 1998 du canton de Sainte-Mère-Eglise. A 67 ans, il devient le 7e président de la collectivité depuis la Libération.

Maintenir la proximité
Dès les premiers mots, Marc Lefebvre assure « aimer la Manche. J’y suis né, j’y ai grandi, j’y ai exercé mon activité professionnelle (ndlr : vétérinaire), et je me suis depuis plus trois déconnues mis au service de ses habitants ». Il y a tissé des liens de
proximité. Une valeur qui devient un engagement fort. « Notre triple engagement, c’est d’assurer une proximité au service des habitants, une proximité au service des territoires, et une proximité au service du développement et de l’attractivité de notre département.»  Une ligne de conduite déjà affirmée au début de la mandature de Philippe Bas. « A mi-parcours de notre mandat, je vous propose de poursuivre les orientations stratégiques telles que nous les avons approuvées et engagées. »

L’agriculture, une filière majeure
Les affaires sociales, l’éducation,
l’économie  restent des champs d’action importants pour le nouveau patron de la Manche sans oublier « l’agriculture et l’agroalimentaire, toutes les activités liées à la mer et à son littoral, les ressources marines, les activités nautiques ou l’émergence des énergies marines renouvelables.  Nous continuerons à soutenir ces filières majeures », affirme Marc Lefebvre.

Le numérique pour tous
Un autre chantier d’envergure attend la collectivité : le très haut débit numérique. « C’est un chantier colossal », reconnaît l’élu. Mais le souhait affiché est « d’amener la fibre partout en 15 ans. C’est un véritable défi, mais nous avons l’obligation du résultat », confie-t-il, dans le but d’être relié « entre nous et au reste du Monde » et ainsi porter « une image dynamique bien au-delà de nos frontières ». La feuille de route est tracée. Les élus départementaux se retrouveront notamment le 8 décembre prochain en session plénière où les orientations stratégiques pour 2018 seront clairement définies et entérinées.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
Publicité