Aller au contenu principal
Font Size

Marianne Lombard : « défendre la cause des agriculteurs »

llll Installée à Amfreville, Marianne Lombard produit des céréales et de la génisse de viande.

© DB

>> Devenir agricultrice, c’était une évidence pour vous ?
Au début, non. Même si j’ai toujours été présente dans la ferme avec mon père, je me suis dirigée vers un métier en laboratoire. J’ai eu un BAC STL puis un BTS chimie. J’ai travaillé dans des laboratoires avant de me réorienter vers une formation pour adultes en agriculture. Je me suis ensuite installée en 2008.

>> Comment était l’exploitation quand vous vous êtes installée ?
Je me suis installée en Gaec avec mon père. Il avait 92 ha de céréales, des vaches allaitantes et 28 ha de prairie. Je suis seule depuis qu’il a pris sa retraite fin 2015. Aujourd’hui, j’ai 125 ha de céréales et 55 ha de prairie.

>> Quel outil souhaiteriez-vous transmettre ?
L’outil est viable et je pense le conserver ainsi et le transmettre tel qu’il est

>> L’engagement professionnel c’est important pour vous ?
Oui pour défendre son métier. Je suis administratrice au Crédit Agricole, à la commission des prêts et au GDS. Ce poste me permet de connaître les problèmes sanitaires et de défendre la cause des éleveurs.

>> Quels thèmes agricoles vous tiennent à cœur ?
Les soucis avec le voisinage, entre autres.
En tant qu’agriculteur on peut rencontrer des problèmes, les odeurs, les traitements, c’est un sujet qui est important.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité