Aller au contenu principal

Marie-Hélène Allix, meilleure présentatrice

FAN a organisé dans le cadre du Festival de l’élevage une animation à destination des jeunes. Dimanche matin, pas moins de 38 ados et adultes de moins de 25 ans, ont présenté des animaux. Marie-Hélène Allix décroche le titre.

© SB

Dimanche dernier, pour la 3e année, FAN (futurs architectes de la normande), présidée par Aurore Duquesne, a organisé une animation à destination des jeunes. L’exercice consistait à présenter des animaux pour les jeunes âgés de 10 à 25 ans. Dans le dernier carré, se sont retrouvés Louis-Marie Lerouxel et Julie Hélaine pour les moins de 18 ans, et Marie-Hélène Allix et Léa Cottebrune pour les plus de 18 ans. A la fois, « la maitrise, la puissance, la technique et la sobriété » sont les critères de notation comme l’explique Charles Delalande, animateur de la race Prim’Holstein. Ce n’est pas un exercice uniquement masculin. De nombreuses filles ont participé au concours. « Ce n’est pas une question de force, c’est une question de rapport entre l’animal et le jeune » précise un éleveur. L’œil du présentateur, la confiance qu’il incarne et qu’il transmet à l’animal sont importants. Au final, Marie-Hélène Allix a remporté le titre 2016. Elle a amené sur le ring « Laitière », une vache de Vincent L’honneur de Airel. Lors de ce week-end, elle a également conduit des animaux de l’exploitation familiale, dirigée par Laurent Allix installé à Carantilly. Agée de 21 ans, elle s’intéresse à la présentation d’animaux depuis plus de cinq ans. Dans le cadre de sa formation, elle est partie en stage au Québec, un lieu où elle a affirmé sa passion. « J’adore présenter des vaches. Du moment où j’ai des vaches entre les mains, ça va » conclut-elle. Et d’ici quelques jours, elle reprendra le chemin du Québec pour présenter de nouveaux animaux. Son rêve serait de travailler dans la génétique ou d’organiser des concours.Avec près de 40 candidats à ce concours, la présidente de FAN, Aurore Duquesne se dit ravie. Signe que la relève est assurée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Sécheresse - Prix du lait - FDSEA-JA 50
Sécheresse 2022 : les agriculteurs face à une « situation critique »
La FDSEA et les Jeunes agriculteurs de la Manche ont tiré la sonnette d’alarme, lundi 8 août 2022 à Saint-Lô, sur les difficultés…
Publicité