Aller au contenu principal

Depuis le 7 décembre
Martine Cavallera-Levi à la tête de la DDTM

Martine Cavallera-Levi succède à Jean Kugler à la tête de la direction départementale des territoires et de la Mer. Ce dernier ayant rejoint la DDTM de Seine-Maritime en juin dernier, près de cinq ans après avoir été dans la Manche.

MARTINE CAVALLERA-LEVI, DIRECTRICE DE LA DDTM
Martine Cavallera-Levi vient de prendre ses fonctions de directrice à la DDTM de la Manche.
© DR

Arrivée depuis le 7 décembre dernier, Martine Cavallera-Levi vient du département de la Drôme (région Auvergne Rhône-Alpes) où elle occupait un poste d’adjointe à la DDTM. Cette ingénieure des travaux publics de l’Etat découvre l’aspect maritime, une spécificité par rapport à la Drôme, département aux productions variées tels que fruits, vins, plantes à parfum et aromatiques, olives noires, viandes et fromages, semences…, aux 19 AOP et 18 IGP. Un département sur lequel se déroule le salon Tech&Bio.

La découverte de la Manche

« La Manche est un département que je ne connais pas encore », confie-t-elle devant les membres du conseil d’administration de la FDSEA de la Manche réunis le 11 décembre dernier. Mais d’ores et déjà, elle a pu sillonner quelques routes. « C’est un département magnifique », reconnait-elle. Et où la dimension agricole est très importante. Même si la Drôme compte 4 000 exploitations, « j’ai bien conscience que j’arrive dans un département où l’agriculture a un poids encore plus important », indique-t-elle.

Rester attentive

L’agriculture touche les questions liées de l’environnement, de l’aménagement du territoire, du foncier, l’économie. « Ce n’est pas du hors sol », avance-t-elle. Alors, Martine Cavallera-Levi promet d’être « attentive avec mes équipes » aux dossiers portés par la profession agricole. « Nous sommes là pour faciliter les choses dans le respect de la réglementation », complète-t-elle, tout en assurant poursuivre « des échanges réguliers », comme le faisait son prédécesseur.
Lors du conseil d’administration de la FDSEA, les sujets d’actualité n’ont pas manqué. « Je ne suis pas la sachante parce que j’arrive. Mais je reste disponible pour des échanges et vous fournir des éléments », conclut-elle. Le premier contact est établi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2021, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
TUBERCULOSE BOVINE LESSAY
Canton de Lessay : 200 animaux à abattre
Après quatre cas dans le Calvados, un cas de tuberculose bovine a été détecté fin février dans le canton de Lessay au sein d’un…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
ABATTOIR TEBA
L'abattoir de Saint-Hilaire vendu à Teba
En décembre 2020, les élus de la communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie avaient décidé de mettre fin à l’activité…
Publicité