Aller au contenu principal

Mes p@rcelles s’implante dans les champs

Créé il y a onze ans par les Chambres d’agriculture, l’outil Mes p@rcelles est aujourd’hui utilisé dans près de 25 000 exploitations, dont plus de 3 000 en Normandie.

© CHAMBRE AGRICULTURE

Un outil en ligne simple et sécurisé
Mes p@rcelles est un outil de prévision et de traçabilité pour l’agriculteur. II permet de cartographier son exploitation, d’enregistrer les interventions de la préparation des sols à la récolte, d’optimiser sa fertilisation, de répondre à l’obligation réglementaire et de préparer sa déclaration PAC.
Il a été développé dès le départ dans une logique web, avec des mises à jour automatiques. Ainsi nous avons proposé, cette année, des adaptations à la PAC et à la Directive Nitrates.
Les systèmes d’alertes et de contrôle permettent aux utilisateurs de disposer des documents obligatoires exigés par l’administration, mais aussi de ceux demandés pour la traçabilité par des cahiers des charges spécifiques en toute sécurité.
Enfin, un module dédié aux prestataires, EDT et CUMA, leur permet de gérer, très simplement et dans le respect de la réglementation, les interventions prévues et réalisées sur des parcelles de différentes exploitations clientes.

Mes p@rcelles, bien plus qu’un outil réglementaire : un outil de pilotage connecté
Mes p@rcelles a été enrichi par de multiples modules complémentaires pour aider l’agriculteur dans sa prise de décision. Avec le module économique, il peut suivre en temps réel ses charges opérationnelles et calculer les marges brutes.

Mes p@rcelles permet un pilotage technique et économique : il est aujourd’hui possible d’intégrer les données de l’imagerie aérienne, par satellites ou par drones, pour cartographier les cultures et ainsi ajuster au plus près l’apport d’azote.
Une solution mobile sur Smartphone et tablette de Mes p@rcelles permet de saisir ou de consulter directement au champ. Fini le carnet papier, plus besoin de ressaisir les éléments au bureau (gain de temps), plus d’oublis, d’erreurs ni de crainte d’égarer son traditionnel carnet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Silphie culture
Des éleveurs séduits par la silphie testent la nouvelle culture
La silphie est une culture pérenne, implantée pour une quinzaine d’années. La plante est utilisée dans les Vosges surtout pour la…
Léonie Angot-Hastain, maire de Saint-Manvieu-Norrey, 3e sur la liste calvadosienne ; Frédéric Moreau, exploitant à Mouen ; Stéphanie Yon-Courtin (ex-LR), tête de liste LREM dans le Calvados avec Laurent Bonnaterre ; David Hastain, agriculteur à Saint-Manvieu-Norrey ; Sébastien Binet, agriculteur maire de Versainville, 8e sur la liste calvadosienne.
Dans le Calvados, la candidate LREM ne veut pas opposer les sujets
La députée européenne, ancienne maire de Saint-Contest et colistière de Laurent Bonnaterre aux élections régionales, Stéphanie…
SERVICE REMPLACEMENT 61
Les agents de remplacement de l’Orne à l’honneur
La fédération départementale des services de remplacement de l’Orne a organisé, pour la 3e  année consécutive, une journée dédiée…
SIP DEMONSTRATION FAUCHEUSE
VIDEO. La plus large faucheuse du monde en démonstration en Normandie
La Silvercut Disc 1500 T (de marque SIP) est la faucheuse la plus large au monde avec 15 mètres de travail. Il en existe une…
VIDEO. Des silos en préfa modulables, à monter soi-même
Mickaël Féret est à la tête d’une société ornaise de fabrique d’éléments en bétons destinés, notamment, au stockage agricole. De…
PANNEAUX ELECTIONS
Régionales : les têtes de listes ont passé leur oral agricole
FRSEA, JA et Chambre régionale d’agriculture de Normandie ont, lundi dernier, invité les têtes de listes aux régionales (ou leur…
Publicité