Aller au contenu principal

Agenda
Mieux comprendre l'Europe à l'assemblée de la FDSEA du Calvados

La FDSEA du Calvados organise son assemblée générale annuelle, mercredi 19 juin 2024 à Caen, dans le Calvados. La rencontre aura pour but d'éclairer les agriculteurs sur les rôles et le fonctionnement de l'Union européenne sur les questions agricoles.

Au lendemain des élections européennes du 9 juin 2024 et de l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron, l'avenir de l'Europe est incertain. Un sujet plus que d'actualité et longtemps évoqué lors des manifestations du début d'année 2024.

"À la FDSEA, nous sommes convaincus que l'avenir de l'agriculture est indissociable de celui de l'Europe. Cependant, les multiples crises que nous traversons mettent en lumière les vulnérabilités de l'Union européenne. Il est impératif de réformer les politiques européennes pour qu'elles reflètent mieux les réalités de nos territoires ruraux", relate ainsi le syndicat agricole dans son invitation à assister à l'assemblée générale annuelle.

Le rendez-vous est donné mercredi 19 juin 2024 à la Fédération des chasseurs du Calvados. "Le matin sera consacré aux affaires courantes, les comptes, le bilan d'activités. L'après-midi, nous avons souhaité mettre l'accent sur le fonctionnement de l'Europe", explique Xavier Hay, président de la FDSEA 14.

Lire aussi : FDSEA/JA du Calvados : "Quand nous sommes unis dans l'action, nous sommes beaucoup plus solides"

Un échange parlementaire

Pour débattre du sujet, la députée européenne, Stéphanie Yon-Courtin (Renaissance) assistera à la rencontre et elle répondra aux questionnements des organisateurs et des participants. "On veut que les agriculteurs comprennent comment l'Europe fonctionne, quel est le rôle d'un député européen, quelles sont les forces en présence et comment une idée, un besoin, peuvent être repris par un parlementaire pour aboutir à une solution sur le terrain", remarque Xavier Hay.

Pour l'occasion, des agriculteurs et adhérents de la FDSEA ont préparé des questions à l'attention de l'élue. C'est le cas de Delphine, productrice de viande bovine près de Saint-Pierre-sur-Dives ; Geoffroy, céréalier dans la Plaine de Caen ; Mickaël, producteur de lait dans le Bocage virois et Thomas, exploitant cidricole dans le Bessin. Une couverture départementale, avec des filières multiples.

"Selon moi, le plus gros sujet est celui du réchauffement climatique. Comment nous, agriculteurs, allons-nous pouvoir nous adapter en préservant l'environnement tout en conservant une production suffisante ?", pointe Xavier Hay. Parmi les autres sujets, la souveraineté alimentaire comme priorité stratégique, les règles du commerce international ou les clauses miroirs seront abordées.

Lire aussi : Plus de trois heures d'échange avec les parlementaires dans le Calvados

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Publicité