Aller au contenu principal

Maïs ensilage
Mieux visualiser le résultat de votre analyse pour mieux l’interpréter

Suite à l’important travail réalisé par le laboratoire du LANO à Saint-Lô (50) depuis un an autour de son rapport d’analyse de valeur alimentaire d’un ensilage de maïs, pour tenir compte des dernières évolutions des équations alimentaires proposées par l’INRA et de compléter ce rapport de différents critères développés par l’INRA ou ARVALIS, vous trouverez dès cet automne une appréciation visuelle des paramètres analysés ou calculés.

.
.
© S. Leitenberger

Nous vous proposons dans cet article, dans un premier temps de vous rappeler la définition de ces 3 colonnes “faible, normal et élevé”, et ensuite de vous préciser l’interprétation de ces 3 colonnes.

Des paramètres de dispersion pour déterminer les 3 colonnes
A partir de la base de données du LANO, réunissant les résultats de plus de 8 500 analyses d’ensilage de maïs sur 6 années (de 2003 à 2008), chaque série de paramètre a été séparée par 2 valeurs statistiques de dispersion : le premier quartile (Q1), qui sépare les 25 % inférieures des données de la série, et troisième quartile (Q3), qui sépare les 75 % inférieures des données de la série.
Par déduction, la colonne “NORMAL” regroupe 50 % des maïs ensilages normands de la base de données. Ces derniers se caractérisent pas une valeur de matière sèche (MS) comprise entre 30,2 et 25,6 %, une teneur en matières minérales entre 32 et 39 g/kg de MS, une teneur en MAT entre 67 et 76 g/kg de MS, et ainsi de suite pour l’ensemble des paramètres présentés dans le tableau joint.
La borne supérieure de la colonne “FAIBLE” est alors déterminée par la valeur du 1er quartile, et la borne inférieure de la colonne “ÉLEVÉ” par la valeur du 3e quartile. Pour améliorer la dispersion des données à l’intérieur des 3 colonnes, 3 sous classes ont été déterminées à partir de l’écart interquartile (Q3-Q1).

Une appréciation visuelle “faible, normal et élevé”, intéressante selon le paramètre
Ce travail de visualisation a d’abord pour objectif de vous faciliter le travail en repérant rapidement les différents paramètres de votre analyse de maïs en dehors de la référence “normale”.
Mais n’oubliez pas qu’un paramètre peut être considéré comme élevé visuellement, mais peut être un atout pour le rationnement de votre troupeau. Je prendrai comme exemple les valeurs phosphore et calcium, une valeur élevée pour ces 2 paramètres est une chance pour réduire la complémentation minérale de vos animaux. Ce constat peut être également vrai avec un paramètre considéré comme faible visuellement. Une valeur UEL faible correspond bien à un maïs à encombrement réduit, et donc à  la possibilité d’ingestion plus importante.
A l’opposé une dMO faible traduit un maïs peu digestible, sans doute avec une teneur en lignine élevée. Et un maïs avec une teneur amidon élevée nécessite d’être attentif en ration simple ensilage de maïs et concentrés pour ne pas dépasser les 25 à 28 % d’amidon d’objectif par kilo de MS dans la ration à proposer à vos animaux.
Si vous souhaitez des compléments sur ce nouveau résultat d’analyse maïs ensilage du LANO, n’hésitez pas à en parler avec votre conseiller d’élevage.
Thierry JEULIN
Chambre d’Agriculture de l’Orne
Pour le groupe régional Ingénieurs Lait Chambres d’agriculture et Contrôles laitiers

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité