Aller au contenu principal
Font Size

Mobilisation nationale, 200 agriculteurs dans la Manche

200 agriculteurs, de toutes les filières, ont contrôlé les sites de restauration hors domicile mercredi avec de nombreuses surprises. Dans la foulée, une vingtaine de remorques remplies de légumes et déchets agricoles ont été déversées devant la DDTM, à st-Lô.

La FDSEA et les JA ont effectué de nombreux contrôles dans la restauration hors domicile à Saint-Lô.
La FDSEA et les JA ont effectué de nombreux contrôles dans la restauration hors domicile à Saint-Lô.
© ec

Dès 10 h mercredi matin, les agriculteurs de la FDSEA et des JA ont commencé à inspecter les sites de restauration hors domicile et des GMS sur Saint-Lô. Dans le même temps, des légumiers bennaient quelques remorques devant la MSA de Valognes, alors que leurs collègues d'Avranches s'occupaient du centre des impôts. Dans l'après-midi, 200 agriculteurs environ manifestaient leur colère devant la DDTM, alors qu'une vingtaine de tracteurs déversaient leurs déchets. Pour Jean-Hugues Lorault, président des JA, et Sébastien Amand, président de la FDSEA, "nous sommes à un tournant. L'agriculture manchoise est la première activité économique du département, les élus doivent nous entendre. Surcharges administratives, distorsions fiscales et sociales avec les autres pays européens, sans oublier des contraintes environnementales, nous n'en pouvons plus".


A noter que lors de leurs contrôles, la FDSEA et les JA ont eu quelques surprises, notamment au Conseil Général de la Manche où ils ont, notamment, trouvé dans les cuisines de la crème liquide belge. Dans les grandes surfaces ou les enseignes de restauration rapide, quelques aliments français, mais bien souvent de l'agneau d'Uruguay, des légumes belges ou encore des abricots chinois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
incendie
Toujours plus chaud, l’été normand s’enflamme
Face à l’augmentation du nombre d’incendies, la vigilance portée aux facteurs de risques liés aux travaux d’été doit être…
Publicité