Aller au contenu principal

Communication
Mode : votre logo sur un “Linfini”

Mieux que le flocage, le logo de votre entreprise brodé sur une chemise “Linfini”. C’est la dernière tendance 2010 et trouvaille de la coopérative linière de Villons-les-Buissons (14) en collaboration avec “NaturauLin”.

"Je suis créatrice dans l’âme mais j’ai toujours travaillé dans le commerce”. Mireille Graff, l’œil pétillant, s’active sur sa drôle de machine, mi-ordinateur, mi-machine à coudre. Elle cale le réglage du transfert d’un logo sur une poche de chemise en lin, une “Linfini”. 4 711 points de broderies qui demanderont, si tout va bien, quelques 8 minutes. Mais voilà, le fil casse et puis le rendu ne la satisfait pas. La conversion mathématique d’un visuel en points de broderie demande du doigté. L’informatique ne régit pas tout. Alors Mireille tâtonne, calcule, essaye puis réessaye pour finalement toujours y arriver. C’est d’ailleurs la marque de fabrique de cette entreprise d’insertion : ne jamais renoncer face à la difficulté (qui n’est jamais que technique) pour aboutir à un produit unique et irréprochable.

4 711 points de broderie en 8 mn
Un produit unique et irréprochable qui s’expose dans le petit show-room du 270, rue Jean-Marie Jacquard. Vêtements sur-mesure, originaux et à façon, linge de table aux dimensions hors normes, sacs à main inimitables (...), le lin à l’état d’art. Un art qui a un prix, on n’est pas en Chine. Quoique ? Naturaulin se fournit en tissu auprès de “Linfini”, la magasin à l’usine de la coopérative linière de Villons-les-Buissons (14). “Linfini” qui fait fabriquer en Chine. Du Calvados à la Seine-Maritime en passant par Shangaï. C’est la dernière trouvaille d’Henri Pomikal (président de la coopérative) et de son conseil d’administration.
Personnaliser un vêtement aux couleurs d’une entreprise ou simplement d’un évènement (mariage, anniversaire, convention...). “Nous fournissons la chemise, la tunique ou le linge de table et, pour quelques euros supplémentaires, on apporte un plus service en terme de communication visuelle”, propose Henri Pomikal. Outre la qualité de la prestation et son originalité, l’atout du partenariat “Linfini/ Naturaulin” se mesure en terme de réactivité et de réponse à toutes les natures de demandes. Besoin seulement de 5 chemises, rien de rédhibitoire.

Relocalisation
Ici, c’est du cousu main, enfin façon de parler car les doigts de fées sont aussi ceux de la fée électricité. “Naturaulin” fait donc, via la réinsertion, de la relocalisation. Elle achète du lin “made in France”, tissé en Chine, pour le transformer en Seine-Maritime. “De l’artisanat, de la création, de petites quantités pour un travail de proximité”, plaide l’autre Mireille, Legendre, gérante de la SCOP. 
Une autre forme de commerce équitable. “On pourrait même relocaliser quelques ateliers de tissage”, est persuadé Maurice Jullien, sociétaire de Naturaulin. 

Responsables d’entreprises
ou simples particuliers,
si vous souhaitez personnaliser
un vêtement “Linfini”,
appelez le 02 31 44 29 64
Email : sca.inc@orange.fr

Naturaulin
L'Entreprise d'Insertion NATURAULIN est une opportunité supplémentaire avant le monde du travail classique, offerte à des personnes salariées en Contrat à Durée Déterminée d'Insertion, éligibles à l'agrément en Entreprise d'Insertion délivré par Pôle Emploi dans le cadre de leur parcours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité