Aller au contenu principal

Coopération
Moins de brouettage en 2007 à Agrial

A quelques encablures de la moisson, Agrial coupe le ruban de ses nouvelles installations céréalières.

1,54 Me d’investissement et une capacité de stockage de 10 500 T en 5 cellules.
1,54 Me d’investissement et une capacité de stockage de 10 500 T en 5 cellules.
© TG
Le plan silos de la coopérative Agrial prend forme. Après la mise aux normes de diverses installations, coûteuses mais obligatoires, ce sont de nouvelles structures qui deviennent opérationnelles pour la récolte 2007. Lundi dernier, on a coupé le ruban à Chênedollé (près de Vire). Parallèlement, Cahagnolles et Moyaux sont bons pour le service. Optimiser la collecte Inauguré par le député/maire de Vire Jean-Yves Cousin, le site de Chênedollé (1,54 Me d’investissement) offre une capacité de stockage de 10 500 T en 5 cellules. "Il s’agit pour nous d’optimiser la collecte et de rationaliser notre organisation", a insisté Ludovic Spiers, directeur délégué d’Agrial. Ce site accueillera en effet les céréales collectées habituellement à Vassy (3 000 T) et Vire (2 500 à 3 000 T). Haro donc sur le brouettage puisque ce ne sont pas moins de 400 rotations de camions qui vont être économisées dans des périodes où les routes sont déjà chargées en touristes. Le transport intermédiaire se résume ainsi à sa portion congrue. Chênedollé est désormais directement connecté à l’export via le port de Caen et aux outils de transformation (à destination des filières animales) sans passer par la capitale régionale. "Ce nouvel outil, répondant aux normes HACCP, nous permet également de mieux gérer la qualité en facilitant l’allotement", fait remarquer Olivier Bourassin, directeur de la filière céréales. Reste encore à rapprocher Chênedollé de l’A84 pour gagner encore de précieuses minutes et à éviter que les habitations particulières viennent miter le périmètre des installations. Un souhait formulé par Gilbert Herpe (président d’Agrial) aux élus locaux. La cohabitation a ses limites. Th. Guillemot
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité