Aller au contenu principal

Motin s’agrandit en restant à Saint-Gilles

Les 21, 22 et 23 septembre 2021, les clients, partenaires et élus étaient invités à visiter la nouvelle concession Motin, installée route de Saint-Lô à Saint-Gilles. Un site qui a doublé de surface par rapport au précédent, situé sur la même commune à un kilomètre, proposant une gamme importante de matériels agricoles, toujours avec comme marque phare Massey Ferguson. 

ETS MOTIN SAINT GILLES 50
Jacky Jouenne aux côtés de ses fils, Adrien et Maxime. Le premier a passé 10 ans dans l’industrie automobile en région parisienne, le second a travaillé dans le négoce de coton en Chine. Ils se sont retrouvés, le premier arrivé en 2009 et le second en 2017 pour poursuivre le développement de l’entreprise familiale qui compte aujourd’hui 27 personnes.
© DR

Adrien et Maxime Jouenne, les deux frères, marchent dans les pas de leur père, Jacky, qui avait acheté l’entreprise à la famille Motin en 1990. Spécialisée dans la commercialisation et la réparation de matériels agricoles, l’entreprise s’est développée au fil des saisons, et notamment depuis 2010 avec la marque Massey Ferguson. L’année 2021 marque une autre étape dans l’évolution de l’entreprise avec la construction d’une nouvelle concession, toujours à Saint-Gilles, mais cette fois-ci sur un site beaucoup plus grand et mieux adapté. « Les anciens locaux avaient 40 ans. Les infrastructures devenaient trop contraignantes. On ne pouvait plus embaucher ni prendre des apprentis », assure Maxime Jouenne. Pour autant, « on avait la volonté de rester sur Saint-Gilles par rapport à notre réseau de clientèle et notre personnel », poursuit-il. Désormais, installée sur la route de Saint-Lô dans des bâtiments de 3 500 m2 et sur un site de 17 000 m2, l’entreprise se veut plus visible.

Un site fonctionnel et des équipes efficaces

Si le projet date de quatre ans, le terrassement a débuté en septembre 2020 sur un site appartenant à la communauté d’agglomération Saint-Lô Agglo. En juin 2021, l’ensemble du matériel a donc été acheminé sur le nouveau site. « Cela a duré une semaine. Ce n’est pas une mince affaire de déménager une telle entreprise », reconnaissent les deux frères. Désormais, les locaux sont à la fois plus agréables et fonctionnels pour les clients et les salariés. « Cela permet de mieux servir les clients et d’être plus efficaces », admettent les deux chefs d’entreprises. Pas moins de 10 000 références de pièces différentes sont disponibles dans les locaux de Saint-Gilles, tout comme un large choix de tracteurs Massey Ferguson. « Pour le matériel de fenaison, les outils de travail du sol et les outils pour l’élevage, nous sommes distributeurs des marques Kverneland, Pottinger, SMA, Joskin, Faresin, Lely, Bélair... », complètent les responsables. Au total, ce sont près de 150 tracteurs neufs qui sont commercialisés chaque année. « Nous fonctionnons toujours avec beaucoup de stocks. Nous avons toujours 20 à 50 tracteurs en commande pour répondre au mieux à la demande de la clientèle », confie Adrien Jouenne.

Plus de volumes, plus de productivité

Un budget « important mais nécessaire » aura donc été mobilisé pour cette nouvelle concession, avec l’objectif de faire plus de volume, d’être plus performant et réactif. Les salariés auront été associés dans la conception. « Nous avons visité des confrères pour prendre les bonnes idées et nous avons également sollicité les équipes pour déterminer les meilleurs équipements pour elles », prévient Adrien Jouenne. Ainsi, une meilleure isolation thermique, une insonorisation adaptée, des extractions de fumées, un pont suspendu, des pistolets pour distribuer l’huile moteur ou l’huile de transmission caractérisent l’atelier qui compte 12 personnes. Le haut vent, bien orienté, permet au personnel de travailler à l’abri, et dans de bonnes conditions. La zone de lavage a été équipée d’installations spécifiques pour laver le matériel de manière efficace. Un second bâtiment abrite le matériel neuf ou d’occasion, des pneus neufs ou encore le banc de puissance. « L’agriculture est un secteur qui investit et qui va de l’avant. L’entreprise Motin aussi. Cette nouvelle concession est avant tout un projet de vie », concluent les deux frères.


Motin, c’est trois adresses : route de Saint-Lô à Saint-Gilles, zone artisanale de la Papillonnière à Vire (Calvados) et Normagri au carrefour des Biard à Isigny-le-Buat.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
Éric Hatteville, Philippe Marie et Ludovic Blin, respectivement responsables lait pour les FDSEA 61, 14 et 50/région.
« La situation des producteurs de lait est alarmante »
La FRSEA de Normandie a convié la presse, lundi 20 septembre 2021, dans l’exploitation de Thomas Pelletier et Philippe Marie,…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
VIDEO. L’andaineur à tapis améliore la qualité des fourrages
Florian Lottin est entrepreneur de travaux agricoles à Villedieu-lès-Bailleul dans l’Orne. Aussi à la tête de sa propre…
association Cultures partagées
Le monde agricole soutient les jardins amateurs
L’association Cultures partagées, créée par Agrial, le Crédit agricole de Normandie et la Safer de Normandie, a financé l’achat d…
Publicité