Aller au contenu principal

MOYON - DECEMBRE 2007

Lundi 17 décembre Ambiance commerciale un peu plus calme, cours difficilement maintenus en bovins mâles. Moins value en réformes laitières (environ - 4 cts). Prochain marché le 7 janvier 2008. Au kg de viande : taurillon normand 2,9, boeuf normand léger 2,75, noir léger 2,60, vache normande convenable 2,73 à 2,79, vaches noires convenables à lourde 2,56 à 2,60 e. A la traverse : vache noire lourde 915 e. Marché aux veaux Ambiance commerciale un peu plus active dans l’ensemble des catégories de veaux. Elevage : normands mâles moyens 150 à 190, femelles bonnes normandes 170 à 210, femelles bonnes croisées 315 à 340. Engraissement : pie noire mâles courants 90 à 120, bons 130 à 150. Lundi 10 décembre Bonne ambiance commerciale avec des cours reconduits dans l’ensemble des catégories de bovins. Au kg de viande : taureau noire lourd 2,15, vache croisée convenable 3,15, vaches noires convenables 2,61 à 2,64 e. A la traverse : vache normandes convenables 965 à 1010, vache noire légère à convenable 685 e. Marché aux veaux : Transactions un peu plus rapide avec des cours orientés à la hausse en veaux d’engraissement. Elevage : femelles bonnes croisées 325. Engraissement : pie noire mâles légers 50 à 70, courants 70 à 110, bons 120 à 145. Lundi 3décembre Malgré une baisse de 7 cts en prim holstein, le marché au cadran reste dans les mieux placé de la région. Moins value d’environ 7 cts d’euros en réformes laitières noires, - 10 cts environ en normandes. Bonne demande en broutards et broutardes de qualité. Au kg de viande : taurillons croisés légers 2,90, génisses charolaise grasse 2,92 à 3,12, vaches noires convenables à lourde 2,59 à 2,63, supérieures 2,65, vaches normandes convenables 2,66 à 2,70 e. A la traverse : vache croisée de 805 à 1280 e. Broutards : charolais 715, broutarde croisée 350 kg 660, broutard croisé 745 euros. Marché aux veaux : 9 veaux Cours très bas en mâles prim’holstein, difficilement explicable car la poudre de lait est en baisse. A qui profite cette situation ? Elle est encore plus tendue en mâles normands et croisés, où va t on ? Elevage : normands mâles bons 175. Engraissement : pie noire mâles légers 61, courants 90.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
VIDEO. L’opération recyclage de pneus est sur les rails
Depuis mardi 16 et jusqu’à lundi 29 mars, la FDSEA organise une collecte de pneus usagés. Grâce à l’aide financière et matérielle…
Publicité