Aller au contenu principal

MOYON - DECEMBRE 2007

Lundi 17 décembre Ambiance commerciale un peu plus calme, cours difficilement maintenus en bovins mâles. Moins value en réformes laitières (environ - 4 cts). Prochain marché le 7 janvier 2008. Au kg de viande : taurillon normand 2,9, boeuf normand léger 2,75, noir léger 2,60, vache normande convenable 2,73 à 2,79, vaches noires convenables à lourde 2,56 à 2,60 e. A la traverse : vache noire lourde 915 e. Marché aux veaux Ambiance commerciale un peu plus active dans l’ensemble des catégories de veaux. Elevage : normands mâles moyens 150 à 190, femelles bonnes normandes 170 à 210, femelles bonnes croisées 315 à 340. Engraissement : pie noire mâles courants 90 à 120, bons 130 à 150. Lundi 10 décembre Bonne ambiance commerciale avec des cours reconduits dans l’ensemble des catégories de bovins. Au kg de viande : taureau noire lourd 2,15, vache croisée convenable 3,15, vaches noires convenables 2,61 à 2,64 e. A la traverse : vache normandes convenables 965 à 1010, vache noire légère à convenable 685 e. Marché aux veaux : Transactions un peu plus rapide avec des cours orientés à la hausse en veaux d’engraissement. Elevage : femelles bonnes croisées 325. Engraissement : pie noire mâles légers 50 à 70, courants 70 à 110, bons 120 à 145. Lundi 3décembre Malgré une baisse de 7 cts en prim holstein, le marché au cadran reste dans les mieux placé de la région. Moins value d’environ 7 cts d’euros en réformes laitières noires, - 10 cts environ en normandes. Bonne demande en broutards et broutardes de qualité. Au kg de viande : taurillons croisés légers 2,90, génisses charolaise grasse 2,92 à 3,12, vaches noires convenables à lourde 2,59 à 2,63, supérieures 2,65, vaches normandes convenables 2,66 à 2,70 e. A la traverse : vache croisée de 805 à 1280 e. Broutards : charolais 715, broutarde croisée 350 kg 660, broutard croisé 745 euros. Marché aux veaux : 9 veaux Cours très bas en mâles prim’holstein, difficilement explicable car la poudre de lait est en baisse. A qui profite cette situation ? Elle est encore plus tendue en mâles normands et croisés, où va t on ? Elevage : normands mâles bons 175. Engraissement : pie noire mâles légers 61, courants 90.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

JA 61
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs est en place
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs de l’Orne est en place depuis mardi 19 avril 2022, pour la mandature 2022-2024. L’…
De 50 t à 0 t de tourteau de colza
Il fut un temps où Damien Odienne achetait 50 tonnes de tourteau de colza par an pour compléter la ration de ses laitières et…
fromage AOP Normandie - Livarot
Fromage AOP de Normandie : il faut sauver le colonel
Depuis quelques années, le livarot peine à séduire les consommateurs. La production du fromage aux cinq laîches ne cesse de…
Région politique agricole
La Région Normandie dévoile sa politique agricole 2023-2027
Les élus prévoient un programme co-construit avec la profession, simplifié, d’un montant de 60 millions d’euros par an. Les…
Agrial, ferme grandeur nature
Agrial lance sa Ferme grandeur nature en juin
La coopérative agricole Agrial a décidé d’ouvrir les portes de deux fermes adhérentes lors d’un nouvel événement intitulé : Ferme…
FDSEA 50, conférence de presse
La souveraineté alimentaire prend du plomb dans l’aile
La FDSEA de la Manche ne veut pas jouer les oiseaux de mauvais augure mais prévient déjà que, pour certains produits comme la…
Publicité