Aller au contenu principal

MOYON - DECEMBRE 2007

Lundi 17 décembre Ambiance commerciale un peu plus calme, cours difficilement maintenus en bovins mâles. Moins value en réformes laitières (environ - 4 cts). Prochain marché le 7 janvier 2008. Au kg de viande : taurillon normand 2,9, boeuf normand léger 2,75, noir léger 2,60, vache normande convenable 2,73 à 2,79, vaches noires convenables à lourde 2,56 à 2,60 e. A la traverse : vache noire lourde 915 e. Marché aux veaux Ambiance commerciale un peu plus active dans l’ensemble des catégories de veaux. Elevage : normands mâles moyens 150 à 190, femelles bonnes normandes 170 à 210, femelles bonnes croisées 315 à 340. Engraissement : pie noire mâles courants 90 à 120, bons 130 à 150. Lundi 10 décembre Bonne ambiance commerciale avec des cours reconduits dans l’ensemble des catégories de bovins. Au kg de viande : taureau noire lourd 2,15, vache croisée convenable 3,15, vaches noires convenables 2,61 à 2,64 e. A la traverse : vache normandes convenables 965 à 1010, vache noire légère à convenable 685 e. Marché aux veaux : Transactions un peu plus rapide avec des cours orientés à la hausse en veaux d’engraissement. Elevage : femelles bonnes croisées 325. Engraissement : pie noire mâles légers 50 à 70, courants 70 à 110, bons 120 à 145. Lundi 3décembre Malgré une baisse de 7 cts en prim holstein, le marché au cadran reste dans les mieux placé de la région. Moins value d’environ 7 cts d’euros en réformes laitières noires, - 10 cts environ en normandes. Bonne demande en broutards et broutardes de qualité. Au kg de viande : taurillons croisés légers 2,90, génisses charolaise grasse 2,92 à 3,12, vaches noires convenables à lourde 2,59 à 2,63, supérieures 2,65, vaches normandes convenables 2,66 à 2,70 e. A la traverse : vache croisée de 805 à 1280 e. Broutards : charolais 715, broutarde croisée 350 kg 660, broutard croisé 745 euros. Marché aux veaux : 9 veaux Cours très bas en mâles prim’holstein, difficilement explicable car la poudre de lait est en baisse. A qui profite cette situation ? Elle est encore plus tendue en mâles normands et croisés, où va t on ? Elevage : normands mâles bons 175. Engraissement : pie noire mâles légers 61, courants 90.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
MLC AG
La revanche de la coop sur le grand export
Mardi 8 septembre, les Maîtres Laitiers du Cotentin étaient réunis en assemblée générale. La coopérative annonce la négociation…
Publicité