Aller au contenu principal

MOYON - FEVRIER 2008

Lundi 25 février Animaux présentés : 32 dont 1 génisse de viande, 22 vaches et 9 veaux. Bonne ambiance commerciale, cours fermes dans l’ensemble des réformes laitières. Vente totale. Au kg de viande : vaches noires convenables à lourdes 2,74 à 2,79, normandes convenables à lourdes 2,88 à 2,96 e. A la traverse : vache noires convenables 780 à 830, génisse croisée légère 600 e. Marché aux veaux Demande ferme en bons veaux croisés, prix toujours discutés en veaux d’engraissement moyens et inférieurs. Elevage : croisés mâles bons 350 à 380. Engraissement : pie noire mâles légers 50 à 70, courants 80 à 130. Lundi 18 février Animaux présentés : 32 dont 2 taurillons, 1 taureau, 2 boeufs, 19 vaches et 8 veaux. Ambiance commerciale un peu plus calme dans l’ensemble des catégories de bovins, notamment en vaches laitières environ 5 centimes d’euros. Au kg de viande : taureau croisé lourd 2,40, croisés léger 2,68, boeufs croisés convenables 3,15 à 3,21, vache normande convenable 2,94, vaches noires convenables à lourdes 2,75 à 2,78 e. A la traverse : vache noires conveanbles à lourdes 985 à 1130, vache normande légère 595 e. Herbage : amouillante croisée légère 1195. Marché aux veaux Ambiance commerciale un peu plus calme, cours difficilement maintenus en veaux d’engraissement. Elevage : normands mâles petits 60 à 105. Engraissement : pie noire mâles légers 50 à 70, courants 90 à 120. Lundi 11 février Apport de qualité, cours facilement reconduits dans l’ensemble des catégories de bovins. Au kg de viande : boeufs croisés 3,33 à 3,39, vaches charolaises et croisées convenables à lourdes 3,17 à 3,30, vache noire lourde 2,82, vaches normandes convenables à lourdes 2,99 à 3,01, boeuf croisé convenable 3,22 e. A la traverse : vache croisée légère (575 kg) 810, vache noire convenable (620 kg ) 755 e. Marché aux veaux Apport de qualité avec une meilleure ambiance commerciale. Elevage : normands mâles moyens 165 à 230, croisés mâles petits 160 à 200, mâles bons supérieurs 484, femelles noire d’élevage 220. Engraissement : pie noire mâles courants 100 à 110. Lundi 4 février Bonne ambiance commerciale dans l’ensemble des catégories de bovins. Vente totale. Au kg de viande : génisses normandes convenables 2,96 à 2,97, vaches normandes convenables à lourdes 2,97 à 2,99, vaches noires lourdes 2,77, boeuf croisé convenable 3,12 e. A la traverse : vache noire de 860 kg à 1100, vaches croisée légère (610 kg) 875, vaches noires 640 à 750 kg de 815 à 890 e. Marché aux veaux Ambiance commerciale calme en veaux ordinaires et légers, cours reconduits en bons veaux croisés. Elevage : femelles petites normandes 120 à 150, femelles bonnes croisées 300 à 340.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
Anne-Marie Denis, présidente de la FRSEA de Normandie
La FRSEA de Normandie a terminé ce lundi 21 septembre le renouvellement de ses instances engagé au printemps dernier.
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Publicité