Aller au contenu principal
Font Size

MOYON - FEVRIER 2009

Lundi 23 février Présentation de 3 taurillons, 1 boeuf, 10 vaches, 5 broutards et 2 broutardes. Bonne ambiance commerciale avec une hausse des prix d’environ 10 cts d’euros en réformes laitières. A la viande : taurillons normands légers 2,00 à 2,42, vaches normandes convenables à lourdes 2,40 à 2,55, vaches noires convenables à lourdes 2,30 à 2,35. A la traverse : vaches normandes 640 à 665 kg 700 à 785 euros. Herbages : broutards normands 270 kg à 480 euros, génissons normands légers 380 euros. Marché aux veaux Demande un peu plus ferme, prix facilement reconduits en veaux d’engraissement. Engraissement : pie noire mâles courants 70 à 100 euros. Lundi 9 février Ambiance commerciale un peu plus calme en réformes laitières. Pas de marché le 16 donc prochain marché le 23 février 2009. A la viande : génisses charolaises convenables 3,05 à 3,35, vache normande lourde 2,47, vache normande légère 2,28, vaches noires convenables à lourdes 2,15 à 2,20, boeufs noires légers 1,99 à 2,13. A la traverse : vaches noires convenables 630 à 700. Marché aux veaux Cours reconduits dans l’ensemble des veaux d’engraissement. Prochain marché le 23 février 2009. Engraissement : pie noire mâles courants 60 à 80 euros. Lundi 2 février Vente un peu moins active en réformes laitières. Prix stables en taurillons. A la viande : taurillon Blond d’Aquitaine léger 3,37, vaches normandes convenables à lourdes 2,46 à 2,55. A la traverse : vache noire maigre 540. Marché aux veaux Prix reconduits en veaux d’engraissement. Engraissement : pie noire mâles courants 60 à 80 euros, bons 80 à 100.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité