Aller au contenu principal

MOYON - JANVIER 2008

Lundi 28 janvier Animaux présentés : 1 taureau, 1 boeuf, 3 vaches, 14 veaux, 2 broutards et 6 herbagères. Demande ferme en réforme laitière de qualité ainsi qu’en bovins mâles. Prix tout juste reconduit en broutards. Au kg de viande : taureau charolais convenable 2,44, vaches noires lourdes 2,73 à 2,75, boeuf croisé léger 2,65 e. Herbage : broutard croisé convenable 510 e, lourd 686 e, vache normande 625 kg à 762 e. Marché aux veaux 14 veaux. Meilleure ambiance commerciale dans les bons veaux. Prix toujours discutés en veaux jeunes et maigreux. Elevage : normands mâles moyens 150 à 180, croisés mâles bons 320 à 370. Engraissement : pie noire mâles légers 50 à 80, courants 80 à 105, bons 110 à 150. Lundi 21 janvier Ambiance commerciale un peu plus calme en réforme laitière (environ 4 cts d’euros). Prix stables en bovins mâles. Au kg de viande : taureau noir convenable à 2,34, taureau croisé convenable 2,42 à 2,43, boeufs noir léger 2,70, génisse charolaise convenable 3,40, vaches noires convenables à lourdes 2,72 à 2,74, vaches normandes convenables à lourdes 2,82 à 2,90 e. Marché aux veaux Ambiance commerciale calme, cours reconduits. Elevage : normands mâles moyens 170, croisés mâles petits 170. Engraissement : pie noire mâles légers 50 à 80, courants 90 à 110, bons 125. Lundi 14 janvier 40 animaux présentés dont 1 taureau, 2 boeufs, 5 génisses de viande, 29 vaches, 3 broutardes. Bonne ambiance commerciale, prix tout juste reconduits en réformes laitières. Au kg de viande : taureau normand lourd 2,36, boeufs croisés laitiers convenables 2,86 à 2,87, vaches noires convenables à lourdes 2,76 à 2,80, vaches normandes convenables à lourdes 2,88 à 2,97, vaches croisée 25/66 lourde 3,09 e. A la traverse : génisse croisée convenable 1130, noire légère 535 kg 730, normande convenable 670 à 955, noires légères 520 à 750 e. Herbage broutardes ordinaires à 455. Marché aux veaux Ambiance commerciale toujours calme en veaux d’engraissement. Engraissement : pie noire mâles légers 50 à 80, courants 90 à 110. Lundi 7 janvier 55 animaux présentés dont 1 taurillon, 1 taureau, 15 boeufs, 2 génisses de viande, 33 vaches, 20 veaux. Commerce actif lié à une offre plus limitée. A signaler une Vache laitière normande de 880 kg vendue 3,02, un taurillon normand 745 kg vendu 2,98, les bonnes bêtes se vendent à leur prix. Au kg de viande : taureaux normands 2,52, boeuf prim holstein 2,82 à 2,84, vaches laitières normandes (O) 2,90 à 2,95, R 3,02, vaches laitières Prim holstein (O) 2,76-2,82, (P) 2,69 à 2,71, taurillons normands 2,98, vaches laitières croisées 2,91 e. A la traverse : broutardes femelles 470 à 615, vaches laitières 56 585 kg 751 euros et 66x56 670 kg 865 e. Marché aux veaux (20 veaux) Commerce très lent, cours corrects en croisés Bleus Blancs Belges. Elevage : normands mâles moyens 150, croisés mâles moyens 330, femelles bonnes croisées INRA 95 260 à 280. Engraissement : pie noire mâles légers 50 à 80, courants 80 à 100, bons 120 à 130.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Sécheresse - Prix du lait - FDSEA-JA 50
Sécheresse 2022 : les agriculteurs face à une « situation critique »
La FDSEA et les Jeunes agriculteurs de la Manche ont tiré la sonnette d’alarme, lundi 8 août 2022 à Saint-Lô, sur les difficultés…
Publicité