Aller au contenu principal

MOYON - JUIN 2008

Lundi 30 juin 36 animaux dont 2 taurillons, 1 taureau, 15 boeufs, 1 génisse de viande, 14 vaches et 3 broutards. Bonne ambiance commerciale. Cours facilement reconduits avec une hausse d’environ 6 cts d’euros en réformes laitières. Demande ferme en bovins mâles. Au kg de viande : boeufs noires convenables 2,80 à 2,82, taurillon croisé lourd 3,07, vaches normandes convenables à lourdes 2,88 à 3,03, vaches noires convenables à lourdes 2,80 à 2,84. Lundi 23 juin 23 animaux dont 1 taureau, 3 boeufs, 3 génisses de viande, 22 vaches. Marché rapide et actif avec des cours en hausse en réformes laitières d’environ 5 cts d’euros. Très belle vente d’une vache croisée Blonde d’Aquitaine à 4,16 euros le kg de viande. Au kg de viande : boeufs noires convenables 2,73 à 2,75, vaches normandes convenables à lourdes 2,93 à 2,99, vaches noires convenables à lourdes 2,73 à 2,75, vache croisée lourdes 2,99 à 3,35, 1 vache croisée 79/39/79 à 4,16 euros le kg de viande. A la traverse : vaches normandes convenables 850 à 990. Marché aux veaux Meilleure ambiance commerciale. Cours en hausse dans l’ensemble des catégories de veaux. Elevage : femelles petites normandes 100 à 170, croisés mâles moyens 280 à 340, femelles petites croisées 140 à 240. Engraissement : pie noire mâles courants 100 à 140. Lundi 9 juin 23 animaux dont 3 taurillons, 5 boeufs, 15 vaches. Ambiance commerciale assez calme avec des cours revus à la baisse dans toutes les catégories de bovins. Pas de marché la semaine prochaine mais le 23 juin 2008. Au kg de viande : boeufs croisés lourds 2,90 à 3,00, vaches normandes lourdes 2,86, vaches noires convenables à lourdes 2,65, vache croisée convenable 2,95. A la traverse : boeuf croisé de 620 kg à 875, vaches salers lourdes et grosses à 1065, vaches noires légères 600 à 660. Marché aux veaux Apport de qualité qui offre une meilleure, valorisation en veaux d’engraissement. Prochain marché le 23 juin. Elevage : normands mâles petits 100 à 140, femelles petites croisées 130 à 190. Engraissement : pie noire courants 90 à 135. Lundi 2 juin 20 animaux dont 2 boeufs, 1 génisse de viande, 10 vaches, 7 broutards. Ambiance commerciale plus calme, cours en baisse dans l’ensemble des catégories de bovins - 10 centimes d’euros en réformes laitières. Au kg de viande : vaches normandes convenables 2,90, vaches noires convenables à lourdes 2,72. Herbage : vache croisée légère 600, boeufs croisés légers 885 à 1034. Marché aux veaux Prix toujours discutés dans l’ensemble des carégories de veaux. Elevage : normands mâles petits 100 à 130, croisés mâles moyens 170 à 270.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Arnaud Fossey, président de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère.
Coopérative d’Isigny : le groupe chinois H&H détient 49,9 % du capital
Le groupe chinois H&H grimpe au capital social de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère. Il passe de 20 % à 49,9%. Le président…
Foire de Lessay : une édition sous « pass sanitaire »
Alors qu’elle avait été annulée l’année dernière, la mythique Foire Sainte-Croix de Lessay aura bien lieu les 10, 11 et 12…
FOIRE LESSAY COMITE FESTIVAL 50
Lessay : une foire fermée avec pass sanitaire
La traditionnelle foire Sainte Croix de Lessay se déroulera du 10 au 12 septembre 2021. Cette nouvelle édition accueillera entre…
FESTIVAL JA 2021
Festival de la terre et de la ruralité : rendez-vous le 5 septembre à Virey
Le Festival de la terre et de la ruralité, organisé par les Jeunes agriculteurs de la Manche, sous l’égide de l’association des…
VIDEO. Chanvre textile : une filière en devenir proche
Une dizaine d’hectares cette année, une centaine l’an prochain, plus de mille à terme... Le chanvre textile prend racine en…
Isabelle, Michel et Arnaud Lamy - Retour troupeau - Tuberculose bovine
Tuberculose : la page se tourne avec le retour des animaux
Les Lamy, éleveurs à Millières (50), dont le troupeau a été abattu à cause de la tuberculose bovine, ont accueilli un nouveau…
Publicité