Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MOYON - MARS 2008

Lundi 17 mars Vente un peu plus calme en réformes laitières. Cours soutenus en taurillons. Demande ferme en bête d’herbages. Le prochain marché aura lieu le mardi 25 mars aux mêmes heures. A la viande : taureaux croisés légers 2,12 à 2,13, boeufs croisé léger 2,64, taurillon croisé convenable 3,21, vaches noires convenables à lourdes 2,65 à 2,66 4. Herbage : vaches normandes 650 à 745 kg de 920 à 1080 euros. Marché aux veaux Elevage : croisés mâles moyens 240 - 280.Femelles bonnes croisées 300 - 320. Engraissement : pie noire mâles courants 80 à 130, bons 140 à 164. Lundi 10 mars Animaux présentés : 39 dont 1 taurillon, 2 taureaux, 8 boeufs, 16 vaches , 7 veaux, 5 bêtes d’herbages. Ambiance commerciale un peu moins active en réformes laitières (+ ou - 6 cent. d’euros). Demande régulière en jeunes bêtes de viande. Commerce ferme en bovins d’herbages. Au kg de viande : boeufs Normands convenables à lourds 2,86 à 2,89, boeufs Blond d’Aquitaine convenables 3,48 à 3,56, vaches noires convenables à lourdes 2,66 à 2,67, normandes convenables à lourdes 2,86 à 2,94 4. Herbage : taureau limousin de 825 kg à 1425 euros, vaches normandes 490 kg à 665 euros, 665 kg à 815 euros, taureau charolais 630 kg à 860 euros. Marché aux veaux Prix tout juste reconduits dans l’ensemble des catégories de veaux. Elevage : normands mâles moyens 150 - 180.Femelles bonnes croisées 260 - 300. Engraissement : pie noire mâles légers courants 80 à 130. Lundi 3 mars Animaux présentés : 62 dont 1 taurillon, 11 boeufs, 4 génisses de viande, 30 vaches , 11 veaux, 5 herbagères. Bonne ambiance commerciale, demande ferme en bovins d’herbages. Cours tout juste reconduits en réformes laitières. Les cours sont supérieurs d’environ 15 cts d’euros par rapport à l’année dernière. Au kg de viande : boeuf croisé convenable 3,19, boeufs normands convenable à lourd 2,90 à 2,94, boeufs noires ordinaires 2,68 à 2,73, vaches noires convenables à lourdes 2,70 à 2,73, normandes convenables à lourdes 2,88 e. A la traverse : vache noires de 635 kg à 700 kg 745 à 825 euros, vache croisée normande noire 720 kg à 895 e. Herbage : boeuf croisé 25/66 de 550 kg à 910, vaches normandes 795 à 865 euros, génisses légère croisée 650 euros. Marché aux veaux Commerce toujours calme, prix difficilement maintenus dans l’ensemble des catégories de veaux. Elevage : normands mâles bons 300 à 320. Engraissement : pie noire mâles légers 50 à 70, courants 80 à 120.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité