Aller au contenu principal

MOYON - NOVEMBRE 2006

Lundi 27 novembre 55 Animaux dont 2 taureaux, 4 boeufs, 6 génisses de viande, 30 vaches, 12 veaux, 1 broutard. Commerce en baisse, nouvelle dégradation des cours en vaches laitières (-0,05 euros). Prix maintenus en bovins mâles. Au Kg de viande : taureau croisé convenable 2,52, boeuf normand convenable à lourd 2,90, boeufs croisé léger 2,93, génisse croisée ordinaire à convenable 2,86 à 2,97, vache noire convenable à lourde 2,47, vache normande convenable 2,65 à 2,68. A la traverse : taureau noir convenable 820, vache noire convenable 730 à 815. Marché aux veaux : 12 Cours tout juste maintenus en veaux d’engraissement. Elevage : croisés mâles moyens 300 à 350. Engraissement : pie noire mâles légers 70 à 100, courants 110 -140, bons 150 - 190. Lundi 20 novembre 59 Animaux dont 2 taureaux, 18 boeufs, 2 génisses de viande, 20 vaches, 16 veaux, 1 broutard. Ambiance commerciale assez calme. Vente difficile en vaches laitières avec une baisse d’environ 10 à 12 centimes d’euros. Vente lente en bovins mâles. Vente totale. Au Kg de viande : boeufs noires convenables à lourds 2,50 à 2,52, boeufs normands convenables 2,84 à 2,87, boeufs croisés légers 2,69 à 2,74, taureau noire léger 2,08, noire lourd 2,37, génisse croisée lourde 3,53, vaches noires convenables à lourdes 2,50 à 2,52, vaches normandes convenable 2,70 à 2,76. A la traverse : boeufs noires convenables 715 à 930, vaches noires convenables 755 à 830. Marché aux veaux : 16 Bonne tenue des cours dans l’ensemble des veaux frisons , normands convenables. Elevage : normands mâles petits 160 à 210, moyens 210 à 280, femelles petites croisées 180 à 250. Engraissement : pie noire mâles légers 80 à 110, courants 120 -150, bons 160 - 200. Lundi 13 novembre 30 Animaux dont 3 taurillons, 3 taureaux, 2 boeufs, 2 génisses de viande, 10 vaches, 10 veaux. Marché rapide et actif, cours fermes en vaches laitières. Prix orienté à la hausse en bovins mâles. Au Kg de viande : boeufs croisés convenables 3,04 à 3,40, génisses croisées convenables 3,16 à 3,27, vaches noires convenable à lourde 2,65, vaches normandes convenables à lourdes 2,82 à 2,86, taureau normand convenable 2,36. A la traverse : taurillons noires légers à convenables 630 à 755, vache noire convenable 825 à 925, taureau noire léger 615. Herbage : taureau croisé 38/79 de 865 kg à 1355. Marché aux veaux : 10 Prix reconduits dans l’ensemble des catégories ve veaux. Elevage : normands mâles petits 160 à 210, moyens 210 à 280, femelles bonnes normandes 210 à 290, croisés mâles petits 180 à 210, croisés mâles moyens 250 à 315. Engraissement : pie noire mâles légers 80 à 100, courants 120 -150, bons 150 - 200, femelles courantes 178. Lundi 6 novembre 34 Animaux dont 2 boeufs, 13 vaches, 19 veaux. Ambiance commerciale un peu plus calme, tassement des prix dans l’ensemble des catégories de bovins. Vente totale. Au Kg de viande : boeuf noire convenable 2,62, vaches noires convenable à lourde 2,61 à 2,63, vache normande convenable 2,78. A la traverse : vache normande ordinaire à 785, vache noire légère 580. Marché aux veaux : 19 Tarifs facilement reconduits. Elevage : normands mâles petits 160 à 210, moyens 210 à 280, femelles bonnes normandes 210 à 290, femelles petites croisées 180 à 250. Engraissement : pie noire mâles légers 70 à 100, courants 110 -150, bons 160 - 200.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
MANIFESTATION FDSEA 50 JA 50 JANVIER 2021
Une mobilisation active devant les grilles de la préfecture
Le 19 janvier, les adhérents de la FDSEA et des JA de la Manche étaient appelés à se mobiliser devant la préfecture pour dénoncer…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité