Aller au contenu principal

MOYON - SEPTEMBRE 2007

Lundi 24 septembre 50 animaux présentés dont 3 taurillons, 1 taureau, 2 boeufs, 10 vaches, 21 veaux, 8 moutons, 2 broutards et 3 broutardes. Bonne ambiance commerciale, cours reconduits dans l’ensemble des catégories de bovins. Au Kg de viande : boeuf normand lourds 2,88 e, taurillons croisés convenables 2,71 à 2,74, vaches noires convenables à lourdes 2,69 à 2,73 e. A la traverse : vaches noires légères à convenables 535 à 790 e. Herbage : vache normande légère à 610 e, broutard léger à convenable 605 à 620 e. Marché aux veaux : 21 Transaction difficile en veaux, prix en hausse dans toutes les catégories. Elevage : normands mâles petits 100 à 140. Engraissement : pie noire mâles légers 50 à 80, courants 80 à 120, bons 120 à 150, femelles courantes 105 à 180. Lundi 17 septembre Meilleure ambiance commerciale, cours en légère hausse en réformes laitières. Au Kg de viande : boeuf normand convenable 2,88, vaches normandes convenables à lourdes 2,80 à 2,92, vaches noires convenables à lourdes 2,67 à 2,73, génisse croisée légère 2,83. Marché aux veaux : Demande calme, cours difficilement maintenus en veaux d’engraissement. Elevage : normands mâles moyens 160 à 210. Engraissement : pie noire mâles légers 60 à 90, courants 90 à 140, bons 140 à 160. Lundi 10 septembre 26 animaux dont 4 taurillons, 1 taureau, 4 génisses de viande, 14 veaux, 2 broutardes et 1 broutard. Transactions sélectives avec des tarifs revus à la baisse en vaches laitières (environ - 10 cts d’euros). Au Kg de viande : Taureau normand maigre 1,68, taurillon normand convenable 2,55, génisses croisées convenable 2,96, vaches normandes convenables 2,82, vaches noires convenables à lourdes 2,60 à 2,65. A la traverse : vaches normandes convenables 930 à 980 e. Herbages : génissons normands 275 à 300 kg à 460 et 475 e et broutards normands 350 kg 540. Marché aux veaux : 14. Vente sélective, cours difficilement maintenus en veaux quelque soit la catégorie. Elevage : normands mâles petits 110 à 160, femelles petites croisées 270 à 320. Engraissement : pie noire mâles légers 60 à 90, courants 90 à 140, bons 140 à 160. Lundi 3 septembre Bonne ambiance commerciale, cours reconduits en réformes laitières. Au Kg de viande : Taureau noire lourd 1,86, vaches normandes convenables 2,88, vaches noires convenables à lourdes 2,70 à 2,75, boeufs normands convenables 2,85 à 2,88. A la traverse : vache n,oire 774 kg à 985, normande légère 785 e. Marché aux veaux : 19. Prix toujours discutés dans l’ensemble des catégories de veaux. Elevage : normands mâles moyens 210 à 250, mâles bons 260 à 290, croisés mâles moyens 300 à 330. Engraissement : pie noire mâles légers 60 à 80, courants 80 à 130, bons 140 à 165.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
Ce qu'il faut retenir de la réforme de la PAC
La Chambre régionale d’agriculture de Normandie et la Caisse régionale du Crédit Agricole Normandie ont organisé, mardi 29…
[EN IMAGES] La juge est fan de Jeannette dans la Manche
L’édition 2022 a été un bon cru pour le concours interdépartemental en race Normande à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 7 novembre…
EARL De Quéry dans le Calvados : bien cibler les candidats pour céder sa ferme
François Divay, éleveur à Balleroy-sur-Drôme (14), n’a pas attendu le dernier moment pour préparer la transmission de son…
Publicité