Aller au contenu principal

Développement
Naissance d’un GDA appelé “Neubourg"

C’est pour rassembler plus d’agriculteurs et améliorer les performances des exploitations du plateau du Neubourg qu’un nouveau groupement de développement est né.

Les GDA du Neubourg Nord et du Neubourg Sud ne font désormais plus qu’un.
Les GDA du Neubourg Nord et du Neubourg Sud ne font désormais plus qu’un.
© DR

Avec l’évolution des structures et de la réorganisation des conseillers sur le plateau, les GDA du Neubourg Nord et du Neubourg Sud ont décidé de se réunir le jeudi 17 décembre en assemblée générale extraordinaire. Avec cette assemblée, il s’agissait d’unir les deux groupements un seul GDA “Neubourg”. Cette décision est la suite logique des actions communes menées dans le passé par les deux groupements : bilan moisson et choix des variétés, résultats des essais et choix des programmes phytosanitaires d’automne et d’hiver,…

 

171 adhérents

Le nouveau GDA compte dé-sormais 171 adhérents répartis sur la région naturelle du plateau du Neubourg. Deux conseillers cultures sont mis à disposition des adhérents, Jean-François Bain et Jean-Philippe Chenault (ce dernier a également en charge le suivi du GDA du Roumois). Les membres du bureau sont Samuel Feugère, le nouveau président ainsi que Philippe Dubuisson, (vice président), Frédéric Portier (secrétaire) et Philippe Dubos (trésorier). Cette mutualisation des moyens et des hommes améliorera la qualité du service rendu aux adhérents, avec un bureau de proximité toujours en place au Neubourg.

 

Appartenir à un groupe technique pour faire évoluer son exploitation

Avec ses nombreux adhérents, ce GDA unique regroupe plus de structures différentes, de systèmes de cultures innovants et d’autres manières d’anticiper l’avenir.  Rassembler les agriculteurs permettra ainsi de communiquer, d’échanger et de valoriser les références de chacun pour mieux appréhender l’avenir face aux changements et aux évolutions de l’agriculture. De nombreux sujets sont en débats aujourd’hui. Le GDA du Neubourg valorise les résultats d’essais mais aussi l’expérience de chacun. Ces échanges permettent d’avancer dans plusieurs domaines comme par exemple la maîtrise des charges et la valorisation maximum des engrais et des produits phytosanitaires, mais aussi le choix des assolements et variétés, le travail du sol, l’optimisation de la pulvérisation, la mise en place de nouvelles cultures,..

Actuellement, les adhérents travaillent sur l’agriculture intégrée pour réduire l’usage des intrants en maintenant le revenu et la maîtrise des contraintes réglementaires. Ils réfléchissent également sur le stockage d’azote et les économies encore possible en engrais de fond.

 

 

 

Retrouvez d'autres photos dans notre édition papier de l'Eure agricole

du 7 janvier 2010, page 4.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité