Aller au contenu principal

Ne pas se précipiter pour retourner une parcelle de colza !

Si certaines parcelles de colza ont pu lever précocement, il n’en n’est rien de la grande majorité d’entre elles cette année.

Malgré tout, lorsque les pluies ont été suffisantes à la mi-septembre, les colzas ont pu germer et ont atteint le stade 4 feuilles voire plus à ce jour. Si les conditions restent favorables dans les prochaines semaines, ces colzas devraient atteindre un stade et une croissance suffisante pour passer l’hiver.
Cependant, certaines parcelles sont à ce jour à moins de 3 feuilles voire à l’extrême pas ou peu levées avec des densités souvent très faibles, la question d’un remplacement de culture par une céréale d’hiver est donc posée pour ces parcelles.

Si aucun désherbage n’a été réalisé
Avant toute chose, il est nécessaire d’évaluer le potentiel du colza par le biais du peuplement présent et du stade de la culture à la date d’aujourd’hui. Si aucun désherbage n’a été appliqué, il est possible d’implanter une céréale sans risque (schéma).

Si la culture a été désherbée
Toutes les cultures ne sont pas possibles.
- Si vous envisagez une autre culture d’automne, évaluez bien le potentiel du colza avant toute décision (schéma). Tenez compte également des produits appliqués en désherbage sur colza afin de choisir votre culture (tableau).
- Si vous envisagez une culture de printemps, rien ne presse. Attendez le printemps pour prendre votre décision.

Point physiologie
A l’automne, l’élément majeur de la croissance et de l’évolution des stades est le cumul de températures. Pour les colzas en retard, leurs besoins alimentaires sont faibles et malheureusement aucune solution n’existe pour les faire pousser plus vite. Attention à ne pas investir inutilement sur une culture dans la pérennité n’est pas assurer à ce jour.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
Éric Hatteville, Philippe Marie et Ludovic Blin, respectivement responsables lait pour les FDSEA 61, 14 et 50/région.
« La situation des producteurs de lait est alarmante »
La FRSEA de Normandie a convié la presse, lundi 20 septembre 2021, dans l’exploitation de Thomas Pelletier et Philippe Marie,…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
SUCRERIE CAGNY - BETTERAVES
Projet de sucrerie dans le Calvados : un dossier refermé mais toujours en veille
Le projet d’étude d’une nouvelle sucrerie dans le Calvados, pour faire suite à la fermeture de Cagny, est refermé. Les…
SOJA MOISSON
Le soja se moissonne sous un soleil d’octobre pas si chaud
Dans la plaine de Caen, à Creully-sur-Seulles, Virginie Sartorio a moissonné sa parcelle de soja, lundi 11 octobre 2021. L’…
Publicité