Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Malgré le retour de la pluie
"On ne pourra rattraper ce qui est perdu"

Philippe Martin, jeune producteur laitier à Chavoy, sur les hauteurs de la baie du Mont-Saint-Michel, fait le bilan de quinze jours de pluies intermittentes. "Il est tombé sur l'Avranchin 15 mm, notamment le week-end dernier. Ajoutés aux 10 de la semaine précédente, cela va permettre de sauver les maïs. La pâture, elle, repousse très doucement". Reste que Philippe Martin a passé de nouvelles commandes en fâne de pois et en paille. "Les laitières sont toujours à la ration d'hiver, même si elles sortent un peu. Ce qui est perdu en pâture, on ne peut le rattraper".

Les maïs semblent désormais bien partis grâce aux pluies tombées sur le sud-Manche, ce n'est pas le cas de tout le département.
Les maïs semblent désormais bien partis grâce aux pluies tombées sur le sud-Manche, ce n'est pas le cas de tout le département.
© ec

La pluie a donc fait son retour sur l'Ouest. En Manche, la situation est contrastée. Si le sud du département a subi de nombreuses averses depuis quinze jours, ce n'est pas le cas du centre notamment. Philippe Martin, producteur laitier, chez qui nous nous étions rendus voici trois semaines, reste donc prudent. Les cultures de blé et d'orge ne semblent plus poser de problèmes, il compte d'ailleurs les battre assez tôt afin de les remplacer par une association de trèfles. "Avec un peu de chance, je pourrais effectuer un ensilage en septembre". Notre producteur mettra aussi en en place des choux fourragers.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité