Aller au contenu principal

Mouvements sociaux
Non au blocage des territoires ruraux

Coop de France, syndicat national des entreprises coopératives agricoles et agroalimentaires, réuni en Conseil d’administration ce jeudi 21 octobre, s’est longuement arrêté sur l’actualité.

Ports bloqués, fret ferroviaire désorganisé, fret routier en panne d’essence, les conséquences sont d’ores et déjà graves pour des pans entiers de l’économie française et plus encore pour les territoires ruraux et les coopératives qui les font vivre.
Ports bloqués, fret ferroviaire désorganisé, fret routier en panne d’essence, les conséquences sont d’ores et déjà graves pour des pans entiers de l’économie française et plus encore pour les territoires ruraux et les coopératives qui les font vivre.
© Agri Photo (Photo d'archives)

Alerté par l’ensemble de ses entreprises adhérentes, Coop de France entend interpeller le Gouvernement sur les graves conséquences des mouvements sociaux et des grèves sur les activités agricoles et agroalimentaires.

Ports bloqués, fret ferroviaire désorganisé, fret routier en panne d’essence, les conséquences sont d’ores et déjà graves pour des pans entiers de l’économie française et plus encore pour les territoires ruraux et les coopératives qui les font vivre.

Le blocage de l’économie se profile alors qu’il y a consensus sur la nécessité de réformer le régime des retraites.

Coop de France appelle à un dialogue qui permette l’application d’une réforme, accompagnée d’une vraie politique d’emploi pour les seniors et d’une politique de formation qui favorise la mobilité des parcours professionnels.

 

Coop de France en bref :

Président : Philippe Mangin

Directeur Général : Yves Le Morvan

Coop de France est la représentation unifiée des entreprises coopératives agricoles qui jouent un rôle incontournable dans l’économie agricole, agroalimentaire et agro-industrielle française.

La Coopération agricole en chiffres :

- 3 000 coopératives et 1 600 filiales

- 80 milliards d’euros de chiffre d’affaires

- 12 500 cuma

- 150 000 salariés directs

- ¾ des 600 000 agriculteurs détiennent du capital dans une ou plusieurs coopératives

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2021, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
Un liniculteur utopiste
Depuis 2017, l’association Lin et Chanvre bio (LCBio) déploie des essais de chanvre en Normandie. Un des objectifs est de créer…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
Le GDS 14 élit son nouveau président
Lors de son assemblée générale, le Groupement départemental sanitaire du Calvados a renouvelé son bureau. Alain Legentil,…
Publicité