Aller au contenu principal

Commerce international
Normandie/Kentucky : Laura et Johanna en tête de pont

Autoentrepreneurs, Johanna Mothe et Laura Wallace viennent de fonder NKe (Normandy Kentucky exchange). Une société d’aide à l’import-export ayant pour but principal de promouvoir le savoir-faire culinaire, artisanal et industriel de la Normandie vers l’état du Kentucky aux Etats-Unis.

Ces deux jeunes étudiantes en master management franco-américain de l’IAE de Caen, après une mission l’an dernier outre-Atlantique, ont décidé de se lancer dans les remous du commerce international.
Ces deux jeunes étudiantes en master management franco-américain de l’IAE de Caen, après une mission l’an dernier outre-Atlantique, ont décidé de se lancer dans les remous du commerce international.
© DR

Yes wee can
“Yes we can !” Telle est sans doute la devise de Johanna et Laura. Ces deux jeunes étudiantes en master management franco-américain de l’IAE de Caen, après une mission l’an dernier outre-Atlantique, ont décidé de se lancer dans les remous du commerce international. De l’international au goût d’interrégional car le Kentucky, c’est un peu la Normandie américaine. Une petite région (105 000 km2 et 4 millions d’habitants) de petites collines dénommées “bluegrass” (herbe bleue) où le cheval est roi. C’est d’ailleurs dans sa capitale, Lexington, que se tiennent cette année les JEM (Jeux Equestres Mondiaux). La prochaine édition, en 2014,
ce sera justement en Basse-Normandie. Opportunistes et formées aux arcanes de la réussite commerciale, Johanna et Laura entendent bien surfer sur cet évènement pour mettre en orbite et de façon durable leurs offres de services.

Secret professionnel
Née officiellement le 15 mars dernier, NKe revendique ses premiers clients mais nos deux autoentrepreneurs ne sont guère loquaces à décliner l’identité des premières entreprises qui leur ont faite confiance. Secret professionnel oblige. Elles préfèrent s’attarder sur leurs arguments de vente. “Bénéficier d’une offre clé en main. Opportunité de croissance en se positionnant sur un marché idéal. Aucun engagement à court terme. Plus-value importante. Aides accordées
par la Région et Ubifrance”,
listent-elles notamment. Alors si vous êtes producteur fermier, artisan ou industriel et souhaitez escalader l’Amérique, (face Kentucky), contactez Johanna ou Laura.

Contact : mothe.nke@gmail.com
wallace.nke@gmail.com
06 86 52 59 94 ou 06 98 19 61 38

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité