Aller au contenu principal

Race normande
“Nous construisons un projet pour la race”

Jacques Legendre est président de l’organisme de sélection en Race Normande.A l’issue de l’assemblée générale, le 17 décembre au Haras du Pin, il a détaillé les chantiers à mener en 2014, et sa vision de l’avenir de la race.

© VM

Comment renouveler les éleveurs, et les effectifs de vaches en race Normande ?
Nous sommes très vigilents quant à l’évolution des effectifs.Ceux-ci se maintiennnent dans le
berceau de la race, mais ont
tendance à s’éroder ailleurs. A moyen terme, un travail est mené pour produire plus de femelles, notamment grâce aux semences sexées.C’est un projet qui fonctionne bien. Quant-au renouvellement des éleveurs, on a des jeunes motivés, notamment à travers de notre réseau “futurs architectes de la Normande” (FAN).On a des jeunes qui aiment les vaches et qui veulent s’installer, mais il faudra un effort des laiteries pour payer le lait.Travailler pour ne rien gagner, cela ne fonctionne pas. Le travail doit être reconnu de ce côté là aussi.En race Normande, il y a une bonne dynamique de la part des éleveurs. On l’a encore vu au cours des actions menées en 2013. Mais il nous faut des signes économiques forts.

Quelle sera la place de la race normande dans l’après-quota ?
Je ne pense pas que la France ait la culture du gigantisme.On peut aller trouver de la compétitivité dans des structures de taille moyenne, au travers de systèmes souples, vivables, économes, et avec une valorisation maximale des fourrages issus de l’exploi-tation agricole.C’est là qu’on pourra aller chercher des résultats supplémentaires. La normande a tous les atouts nécessaires pour relever ce défi.

Quels sont les chantiers pour 2014 ?
En 2014, nous allons continuer  un travail de fond sur l’avenir de la race Normande.Il s’agit d’imaginer ce que sera la race normande en 2050, ainsi que les systèmes d’exploitations.A l’issue de cela, c’est un vrai projet pour la race, que nous voulons faire émerger.Nous nous sommes fixés un horizon suffisamment lointain, permettant de libérer l’imagination et la créativité.La synthèse sera présentée en assemblée générale, au mois de juin 2014. En septembre, nous organiserons le CINOR, le conseil international de la race normande.Cela se déroulera au Haras du Pin, et nous voulons faire profiter de la grande manifestation des jeux équestres mondiaux, aux personnes qui se déplaceront de loin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Session de la Chambre d’agriculture de l’Orne lundi 21 juin 2021, sans les représentants de l’Etat qui ont fait valoir leur droit de réserve en raison du second tour des élections le 27 juin 2021.
La récolte 2021 s’annonce belle dans l'Orne
La dernière session de l’Orne, lundi 21 juin, a été marquée par l’absence, pour cause d’élections, du personnel administratif d’…
« Marc Vandecandelaere (président de la coopérative Linière du Nord de Caen : « St-Manvieu-Norrey est le site idéal, pas de voisin et pas de consommation de terres agricoles » . DR
Le site de teillage à Saint-Manvieu-Norrey opérationnel en septembre 2022
Le permis de construire est déposé. Si tout va bien, la nouvelle usine de teillage de St-Manvieu-Norrey  (14) devrait être…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Publicité