Aller au contenu principal

Tuberculose
« Nous plaidons pour une non-imposition totale des plus-value »

Les jeunes agriculteurs de l’Orne ont rédigé un communiqué concernant la tuberculose touchant les départements du Calvados et de l’Orne. Conscients de la gravité de la situation, ils appellent à une action immédiate dans un communiqué en date du 29 novembre 2023.

© Archives Ludivine Angé

« L’élevage en Normandie est en danger, de nombreux troupeaux de vaches Normandes ont déjà disparu, et leur remplacement par d’autres races menace l’identité régionale », martèlent les Jeunes agriculteurs de l’Orne dans un communiqué en date du 29 novembre. « La faune sauvage était pointée du doigt comme le principal coupable de la propagation de la maladie. Cependant, des prélèvements ont révélé que peu de blaireaux étaient effectivement contaminés. Désormais, la piste la plus probable est que la tuberculose se propage entre les troupeaux bovins. Si un troupeau infecté partage un pâturage avec un troupeau sain, la contamination est inévitable. »

Pénalité fiscale

Le gouvernement offre pour chaque UGB une plus-value de 150 €. « C'est une avancée, mais ce n'est pas suffisant pour reconstituer un troupeau. Nous plaidons pour une non-imposition totale des plus-values exceptionnelles dans les cas d'abattage. […] Ce sont nous, éleveurs, qui payons les pots cassés. Nous plaidons pour une aide exceptionnelle ou une solution alternative à la destruction », poursuivent-ils, avant d’encourager tous les éleveurs à rester vigilants, à prendre des mesures de précaution pour protéger leurs troupeaux et à partager leurs informations sur ce sujet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Publicité