Aller au contenu principal

A Socopa viandes Coutances
Nouveau café recrutement le 12 octobre

Pour les demandeurs d’emploi, les jeunes ou les personnes en quête d’un nouveau poste, Socopa Coutances ouvre ses portes le 12 octobre pour un café recrutement. A la clé, il y a une vingtaine de postes à pourvoir sur les douze prochains mois et une soixantaine de postes au cours des trois prochaines années pour combler les départs en retraite.

Le café recrutement se déroulera dans les locaux de la Socopa le 12 octobre 2023. Il est piloté par Anne-Valérie Dournel et Emmanuelle Fontaine, conseillères à Pôle Emploi Coutances, Maëlle Lambert, RH Socopa Coutances, Mickaël Canu, directeur Socopa Coutances, Tiffany Blosse, conseillère à la mission locale Coutances et Nicolas Grandazzi, directeur Pôle Emploi Coutances.
© Sandrine Bossière

Socopa Viandes à Coutances emploie près de 500 personnes. L’entreprise a fait face à de nombreux départs en retraite au cours des cinq dernières années en organisant des cafés recrutement à raison de deux par ans depuis quatre ans. Pour « garder une dynamique de recrutement, nous en organisons un nouveau le 12 octobre », précise Mickaël Canu, directeur de Socopa Coutances afin de trouver des désosseurs, des pareurs, des personnes au conditionnement…

Sans CV mais avec de la motivation

Certes, le nombre de postes est moins conséquent en raison de la réforme des retraites. Mais dans les trois prochaines années, c’est une soixantaine de postes qui seront à pourvoir. Alors, au cours de la cette journée, les candidats pourront à la fois rencontrer des personnes qui ont été recrutées à partir de ces cafés recrutement, de visualiser l’entreprise grâce à des casques 3D. « Elles n’ont pas besoin de CV », précise Maëlle Lambert, en charge du recrutement à la Socopa. « On a besoin de personnes motivées et qui aiment travailler en équipe », poursuit le directeur. Chaque personne sera reçue pour un entretien. A la clé, une semaine d’immersion à partir du 16 octobre 2023 pour mieux cerner le milieu, découvrir les postes et l’entreprise. « Ces périodes de mise en situation en milieu professionnel permettent de faire aboutir la candidature », précise Emmanuelle Fontaine, conseillère à Pôle emploi Coutances, « de créer une cohésion de groupe », complète Mickaël Canu.

Une politique sociale intéressante

Passé cette semaine d’immersion, les candidats se verront proposer un CDD (contrat à durée déterminée) jusqu’à l’entrée en formation pendant six mois, en contrat de professionnalisation. Tous les aspects de la filière sont abordés au cours de cette formation qui se veut qualifiante, à savoir se former jusqu’à l’obtention d’un CAP d’opérateur en industrie agroalimentaire. En matière de politique sociale, les salariés débutent à la valeur de 1,45 Smic, un 13e mois, une prime d’assiduité, d’intéressement, de participation, une prime d’habillement, une indemnité de transport, des chèques Cesu pour la garde d’enfants, une mutuelle familiale,… et des horaires en 2 x 8 du lundi au vendredi, de 5 h à 13 h ou de 13 h à 21 h.

Pratique. Café recrutement jeudi 12 octobre de 10 h à 19 h dans les locaux de Socopa Coutances, rue du Bocage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Faire un bâtiment innovant et évolutif
Emmanuel Hérouard, conseiller en bâtiment d'élevage à la Chambre d'agriculture de Normandie depuis 2011, a d'ores et déjà plus de…
Publicité