Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Abattoir de Cherbourg
A nouveau des incertitudes

Avec la disparition de Daniel Poussard, gérant de l’atelier de découpe de l’abattoir de Cherbourg, c’est encore un mauvais coup qui frappe le site manchois.

Daniel Poussard avait été choisi par le tribunal de commerce pour reprendre l’été dernier les infrastructures. Il avait aussi repris à ses côtés l’ancien directeur des Viandes Cherbourgeoises, Jean-Christophe Anne. D’ailleurs, le parquet avait fait appel de cette décision ainsi que Bernard Cauvin, président de la Communauté Urbaine, elle-même propriétaire des lieux. Le projet “Poussard” était simple : non seulement il prenait en compte les impayés des éleveurs, mais il dissociait les Viandes Cherbourgeoises en deux sociétés distinctes : l’une pour la découpe, l’autre pour le négoce. Reste que la reprise d’activité a été lente. Une partie des salariés a été licenciée car le site ne tourne qu’à la moitié de sa capacité. La Communauté Urbaine, elle, a versé une subvention exceptionnelle à la partie “abattage” en décembre tout en espèrant un retour d’une partie de la clientèle qui avait déserté le site en 2007. Avec le décès de Daniel Poussard, les limites de l’incertitude sont encore repoussées.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité