Aller au contenu principal

Abattoir de Cherbourg
A nouveau des incertitudes

Avec la disparition de Daniel Poussard, gérant de l’atelier de découpe de l’abattoir de Cherbourg, c’est encore un mauvais coup qui frappe le site manchois.

Daniel Poussard avait été choisi par le tribunal de commerce pour reprendre l’été dernier les infrastructures. Il avait aussi repris à ses côtés l’ancien directeur des Viandes Cherbourgeoises, Jean-Christophe Anne. D’ailleurs, le parquet avait fait appel de cette décision ainsi que Bernard Cauvin, président de la Communauté Urbaine, elle-même propriétaire des lieux. Le projet “Poussard” était simple : non seulement il prenait en compte les impayés des éleveurs, mais il dissociait les Viandes Cherbourgeoises en deux sociétés distinctes : l’une pour la découpe, l’autre pour le négoce. Reste que la reprise d’activité a été lente. Une partie des salariés a été licenciée car le site ne tourne qu’à la moitié de sa capacité. La Communauté Urbaine, elle, a versé une subvention exceptionnelle à la partie “abattage” en décembre tout en espèrant un retour d’une partie de la clientèle qui avait déserté le site en 2007. Avec le décès de Daniel Poussard, les limites de l’incertitude sont encore repoussées.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Sécheresse - Prix du lait - FDSEA-JA 50
Sécheresse 2022 : les agriculteurs face à une « situation critique »
La FDSEA et les Jeunes agriculteurs de la Manche ont tiré la sonnette d’alarme, lundi 8 août 2022 à Saint-Lô, sur les difficultés…
Publicité