Aller au contenu principal

Manche
Nouveaux prédateurs en cidriculture : “confronté au réchauffement climatique"

David Turpin, cidriculteur à Saint-Laurent de Cuves, non loin de Brécey, en est persuadé, « la production cidricole subit les attaques de nouveaux parasites dû au réchauffement climatique ». Pour lui, l’apparition voici peu d’années de la Cochenille, puis en 2011 de l’Hoplocampe. Un insecte de seulement cinq millimètres à l’âge adulte, mais dont les dégâts sont inversement proportionnels à la taille. « J’ai perdu 80 tonnes de pommes sur ma dernière récolte. La moyenne des autres années était à 360/380 t, suivant les conditions climatiques ».

David Turpin, producteur cidricole à St Laurent de Cuves, “après la Cochenille et l’Hoplocampe, j’appréhende de trouver un nouveau prédateur des vergers” (DR)
David Turpin, producteur cidricole à St Laurent de Cuves, “après la Cochenille et l’Hoplocampe, j’appréhende de trouver un nouveau prédateur des vergers” (DR)
© ec

Cette année, le porte-monnaie de David Turpin, au niveau cidricole, pèsera beaucoup moins lourd. « J’ai fait à peine 300 tonnes ». En cause, cette invasion d’Hoplocampes. « Cet insecte  pond des œufs juste derrière la floraison. La larve perfore les fruits qui chutent bien avant maturité. L’année dernière, un cas était recensé aux Cresnays (à quelques kilomètres). Cette année, c’est mon exploitation qui est touchée ». Les attaques se sont concentrées sur les variétés précoces, « en raison d’un printemps extrêmement chaud, dû pour moi au réchauffement climatique. Voici, quatre ans, les vergers normands ont rencontré les premières Cochenilles, auparavant cantonnées en dessous de la Loire. Que trouvera t-on dans les années à venir ? »


La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
La haie en session CAN : plein les bottes d'attendre
La CAN (Chambre d'agriculture Normandie) s'est réunie en session le 15 mars 2024. Le 15 mars, c'est aussi la date…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Entretien : pas de cours d'eau à la main dans la Manche
Point d'étape sur les conséquences de la tempête Ciaran, la pluviométrie abondante, la gestion des arbres, des branchages, des…
Publicité