Aller au contenu principal

PMTVA dans le Calvados
Nouvelles modalités en 2007

La DDAF communique sur la Prime au Maintien du Troupeau de Vaches Allaitantes (PMTVA).

Les éleveurs qui ne respecteraient pas les critères édictés ci-dessus se verraient exclus du bénéfice de la PMTVA.
Les éleveurs qui ne respecteraient pas les critères édictés ci-dessus se verraient exclus du bénéfice de la PMTVA.
© F. d'Alteroche
La Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt du Calvados (DDAF) informe les éleveurs des modalités relatives aux déclarations de demande de Prime au Maintien du Troupeau de Vaches Allaitantes (PMTVA) et au respect du caractère allaitant du troupeau. 1 : Déclaration de demande PMTVA. Date de dépôt des déclarations: du 1er mars au 15 mai 2007. Nombre de femelles à déclarer : minimum 3. Télédéclaration possible sur internet dès le 1er mars 2007 à l’adresse suivante : www.telepac.agriculture.gouv.fr (connexion possible à l’aide du code confidentiel DPU figurant sur votre notification de droits définitifs). 2 : Respect du caractère allaitant du troupeau (les critères détaillés ci-dessous répondent aux exigences communautaires adaptées aux pratiques de l’élevage allaitant dans le Calvados). Le nombre de veaux par vache doit être au minimum de 0,8. Le calcul sera effectué sur 60 % de l’effectif engagé et sur une période de 540 jours (18 mois) antérieurs à la fin de la période de détention, à partir des veaux NES sur l’exploitation. Les veaux doivent être présents au minimum 180 jours (6 mois) sur l’exploitation. Le calcul sera effectué sur les veaux nés et dont le nombre attendu est de 0,8 veau/vache sur l’exploitation. La sélection se fera sur la totalité des veaux nés sur l’exploitation, ayant la durée de détention la plus longue. Exemples : Cas n° 1 : pour 10 femelles engagées : 6 vaches minimum (10 x 60 %) et 4 génisses maximum 6 x 0,8 = 4,8 soit 5 veaux Dans ce cas il doit y avoir 5 veaux minimum nés sur l’exploitation. Si 10 veaux naissent, alors on prendra la durée de présence la plus longue sur l’exploitation de 5 veaux. Cas n° 2 : pour 80 femelles engagées : 48 vaches minimum (80 x 60 %) et 32 génisses maximum. 48 x 0,8 = 38,4 soit 38 veaux Dans ce cas il doit y avoir 38 veaux minimum nés sur l’exploitation. Si 70 veaux naissent, alors on prendra la durée de présence la plus longue sur l’exploitation de 38 veaux. Les éleveurs qui ne respecteraient pas les critères édictés ci-dessus se verraient exclus du bénéfice de la PMTVA.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

JA 61
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs est en place
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs de l’Orne est en place depuis mardi 19 avril 2022, pour la mandature 2022-2024. L’…
De 50 t à 0 t de tourteau de colza
Il fut un temps où Damien Odienne achetait 50 tonnes de tourteau de colza par an pour compléter la ration de ses laitières et…
Région politique agricole
La Région Normandie dévoile sa politique agricole 2023-2027
Les élus prévoient un programme co-construit avec la profession, simplifié, d’un montant de 60 millions d’euros par an. Les…
Agrial, ferme grandeur nature
Agrial lance sa Ferme grandeur nature en juin
La coopérative agricole Agrial a décidé d’ouvrir les portes de deux fermes adhérentes lors d’un nouvel événement intitulé : Ferme…
« Dès que j’ai le dos tourné, les corbeaux reviennent »
Du Perche au bocage, en passant par la plaine, les corbeaux ravagent les parcelles de maïs. Si la DDT accorde le droit de les…
Elisabeth Borne à Boeuf en Fête
Élisabeth Borne nommée à Matignon
Le président de la République a nommé, lundi 16 mai 2022, Élisabeth Borne Première ministre. Il l’a chargée de former un…
Publicité