Aller au contenu principal

Agroéquipement
Olagri devient Blanchard Normandie et distribue New-Holland

"'Blanchard Normandie" distribue désormais la marque de tracteur New-Holland sur une partie du Calvados et de l’Orne.

Blanchard Normandie, c’est désormais 4 sites dans notre région : St-Gilles, Le Teilleul, Lieusaint (50) et Carpiquet (14). Priorité affichée par son directeur, Jean-Paul Berhault, "étoffer l’équipe technique".
Blanchard Normandie, c’est désormais 4 sites dans notre région : St-Gilles, Le Teilleul, Lieusaint (50) et Carpiquet (14). Priorité affichée par son directeur, Jean-Paul Berhault, "étoffer l’équipe technique".
© TG
Le tractoriste New-Holland a désormais officiellement redistribué ses cartes sur la région. Blanchard Normandie (qui se substitue à Olagri à Carpiquet - 14) se voit attribuer 34 cantons du Calvados (le reste étant assuré par les Ets Ducastel de Falaise) et un coin de l’Orne (zone d’Athis, de Flers et de Tinchebray). Du potentiel dans la plaine Selon Jean-Paul Berhault, directeur de Blanchard Normandie, le potentiel tracteur est estimé à 250 unités dont une grande partie dans la plaine de Caen. Face à cette nouvelle donne, l’entreprise va étoffer son équipe technique pour apporter son savoir-faire New Holland à Carpiquet. Elle devrait à terme comptabiliser un chef d’atelier et 5 mécaniciens. "Il s’agit dans un premier temps d’apporter la qualité de service pour satisfaire la clientèle", précise Jean-Paul Berhault. Dans un second temps, Blanchard Normandie (locataire de son site de Carpiquet) pourrait investir à plus grande échelle pour accompagner son développement régional. Th. Guillemot
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité