Aller au contenu principal

Elevage
Optitraite® : tous les ans et pour toutes les machines…même les robots

Optitraite® est un contrôle des machines à traire réalisé selon un protocole précis agréé par l'Institut de l'Elevage et le COFIT. C'est la garantie d'un travail effectué exclusivement par un agent qualifié.

La méthode Optitraite® est adaptée à tous les types d'installations, du pot à terre à la salle de traite la plus sophistiquée. Les robots de traite, comme toutes les installations de traite, doivent être contrôlés annuellement selon le protocole Optitraite®. Les résultats des contrôles effectués sur les robots montrent qu'ils ne sont pas exempts d'anomalies, synonymes de risques de numérations cellulaires élevées.
Optitraite® : un contrôle annuel pour assurer le bon fonctionnement et l'entretien de votre robot de traite
Outre les vérifications périodiques de fonctionnement effectuées par les distributeurs de robots dans le cadre de la maintenance habituelle, il est nécessaire d'effectuer un contrôle annuel Optitraite® par un agent qualifié.
Ce contrôle vous apporte une vérification complète de votre robot.
- Etat et fonctionnement des équipements : pompe à vide, régulateur de vide, pulsateurs, faisceaux trayeurs.
- Détection des fuites éventuelles : circuit du vide et du lait.
- Réglage du niveau de vide et de la pulsation.
Pour cela, les installateurs de robots qui ont décidé d'intégrer la démarche Optitraite® ont choisi obtenu la qualification de certains de leurs agents.
Cette qualification repose sur une formation initiale qui permet d'acquérir les connaissances de base sur :
- le fonctionnement des différents éléments de l'installation de traite ;
- les normes : leurs interprétations et leurs utilisations ;
➢- la pratique du contrôle Optitraite®.
Elle permet également d'intégrer des connaissances sur la qualité du lait, la physiologie de la traite et plus globalement sur l'élevage laitier.
Cette formation initiale est assurée par un centre de formation agréé par le COFIT avec l'appui des conseillers traite départementaux (Chambre d'Agriculture dans le Calvados et la Manche et le SECLO dans l'Orne).

Un perfectionnement annuel est également organisé
Il permet une mise à jour des connaissances techniques en fonction de l'évolution des normes, une actualisation des connaissances sur la qualité du lait, la présentation des résultats d'Etude effectués par les centres de recherche (INRA, Institut de l'Elevage).
D'autre part, les appareils de mesure servant à la réalisation des contrôles Optitraite® sont vérifiés et étalonnés annuellement sur un banc de contrôle régional.
Dans le cadre de l'agrément Optitraite®, les agents qualifiés peuvent bénéficier de l'appui des conseillers traite départementaux lors de leurs interventions en élevage.
Actuellement, en plus des concessionnaires agréés qui distribuent des robots et des installations de traite “classique”, deux concessionnaires commercialisant exclusivement des robots et intervenant sur la Basse-Normandie se sont engagés dans le dispositif Optitraite® (voir liste des concessionnaires agrées en Basse Normandie).
D'autres devraient bientôt les rejoindre.
J.-F. GAULE - D. LECLER
Chambre d'Agriculture 50
A. DAUVIN - Y. DURAND
SECLO 61
Pour en savoir plus, adressez-vous
aux conseillers traite de votre département

Chambre d'Agriculture du Calvados :
Agnès LEBEHOT. Tél. 02.31.70.25.26 – Fax. 02.31.70.25.22.
a.lebehot@calvados.chambagri.fr

Chambre d'Agriculture de la Manche :
- Jean-François GAULE. Tél. 02.33.95.46.01 – Fax. 02.33.95.46.09.
jfgaule@manche.chambagri.fr
- Denis LECLER. Tél. 02.33.79.41.73 – Fax. 02.33.79.41.79.
dlecler@manche.chambagri.fr

Contrôle Laitier de l'Orne :
- Félix BOULEY. Tél. 02.33.81.11.05 – Fax. 02.33.81.11.05.
félix.bouley@orne-controle-laitier.fr
- Yoann DURAND. Tél. 02.33.81.11.05 – Fax. 02.33.81.11.05.
yoann.durand@orne-controle-laitier.fr
- Antoine DAUVIN. Tél. 02.33.81.11.04 – Fax. 02.33.81.11.04.
Antoine.dauvin@orne-controle-laitier.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité