Aller au contenu principal

Orne Conseil Elevage : le meilleur fourrage a son concours

Orne Conseil Elevage a organisé son second concours du meilleur fourrage. 61 échantillons ont été jugés selon des critères visuels, olfactifs et de valeurs alimentaires. Le challenge a été remporté par Michel Ernault de Couterne, suivi par Jan Fokker de Gaprée.

© VM

Ce concours a un but principal : montrer aux éleveurs l'intérêt de l'ensilage d'herbe. “La variabilité des résultats laisse entrevoir des leviers d'actions”, estime Guilène Duboc, technicienne d'Orne Conseil Elevage. 
Une soixantaine d'échantillons ont été notés selon trois critères. 15 % de la note correspondaient à l'aspect visuel. Les 15 % suivants récompensaient le critère olfactif. Enfin, l'Agrinir (laboratoire portatif) permettait d'analyser la valeur alimentaire (70 % de la note finale). Les ensilages sont passés devant un jury composé de techniciens d'Orne Conseil Elevage et d'éleveurs.
Le meilleur échantillon affiche 0,95 UF quand la moyenne du quart inférieur se situe à 0,78. Le meilleur PDIN atteint 99 contre 55 de moyenne pour le quart inférieur.  La plus forte MAT est de 17 alors que les plus faibles ne dépassent pas 9.
Les lauréats du concours ont maîtrisé leurs techniques au fil du temps. Orne Conseil Elevage a, cependant, profité de la remise des prix pour dispenser quelques recommandations. Guilène Duboc : “Il ne faut pas faucher à moins de 6 cm et laisser le foin un minimum de temps au sol : 1 à 2 jours au maximum. Enfin, les résultats montrent que les conditionneuses sont à éviter. Ces machines cassent la phase de séchage”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité