Aller au contenu principal

Orne Conseil Elevage : le meilleur fourrage a son concours

Orne Conseil Elevage a organisé son second concours du meilleur fourrage. 61 échantillons ont été jugés selon des critères visuels, olfactifs et de valeurs alimentaires. Le challenge a été remporté par Michel Ernault de Couterne, suivi par Jan Fokker de Gaprée.

© VM

Ce concours a un but principal : montrer aux éleveurs l'intérêt de l'ensilage d'herbe. “La variabilité des résultats laisse entrevoir des leviers d'actions”, estime Guilène Duboc, technicienne d'Orne Conseil Elevage. 
Une soixantaine d'échantillons ont été notés selon trois critères. 15 % de la note correspondaient à l'aspect visuel. Les 15 % suivants récompensaient le critère olfactif. Enfin, l'Agrinir (laboratoire portatif) permettait d'analyser la valeur alimentaire (70 % de la note finale). Les ensilages sont passés devant un jury composé de techniciens d'Orne Conseil Elevage et d'éleveurs.
Le meilleur échantillon affiche 0,95 UF quand la moyenne du quart inférieur se situe à 0,78. Le meilleur PDIN atteint 99 contre 55 de moyenne pour le quart inférieur.  La plus forte MAT est de 17 alors que les plus faibles ne dépassent pas 9.
Les lauréats du concours ont maîtrisé leurs techniques au fil du temps. Orne Conseil Elevage a, cependant, profité de la remise des prix pour dispenser quelques recommandations. Guilène Duboc : “Il ne faut pas faucher à moins de 6 cm et laisser le foin un minimum de temps au sol : 1 à 2 jours au maximum. Enfin, les résultats montrent que les conditionneuses sont à éviter. Ces machines cassent la phase de séchage”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité