Aller au contenu principal
Font Size

Ortie et Pralinette enchantent le marché de Noël à Caen

Après la FDSEA dimanche 8 décembre, les JA du Calvados étaient présents à Caen. Ils ont tenu un marché les 14 et 15 décembre place République à Caen. La combinaison mini-ferme et marché local a été gagnante.

llll Les trente bénévoles qui s’affairent dans le froid sur la nouvelle place de la République à Caen ont le sourire. Leur pari de monter un marché en un mois est gagné. « On a montré ce qu’on était capable de faire », sourit Antoine Bossuyt, secrétaire général de la structure. Invités fin novembre par la mairie à monter un marché local, les JA ont relevé le défi : 50 références du Calvados, du yaourt aux endives, en passant par le saumon, le sac en lin ou encore le sapin. « Les gens adhèrent beaucoup au 100% local », ajoute François-Xavier Hupin, le président. La présence des agriculteurs invite à l’échange : « les gens demandent si c’est bio. On répond qu’il y a de tout et on explique que c’est du raisonné », indique le secrétaire général.

Transmettre l’agriculture
Dans la ferme montée au milieu des stands, le Normand Ortie et la Jersiaise Pralinette, du Gaec Debout dans l’Eure, sont les stars du week-end. Les parents usent leur téléphone en photos, se tordent le torse pour atteindre un peu de poil à caresser. Pour Antoine Vincent, animateur Interbev Normandie, c’est l’ingrédient primordial. « Beaucoup de familles ont transité ici grâce à la présence des animaux. C’est un support qui permet à ces parents citadins de transmettre l’agriculture à leurs enfants. »

Recettes de toqués
Trois chefs se sont passé la main le samedi pour présenter les recettes préparées dans leur restaurant sur la base des produits des JA. Johan Thyriot et Guillaume Bossey du restaurant des Cures marines de Trouville et Hugo Genty, nouveau chef du restaurant Le petit jardin du château la Chenevière à Port-en-Bessin sont venus dans le cadre de la promotion des Toqués de l’agriculture, un événement mêlant chefs et agriculteurs. Il aura lieu du 24 au 26 avril 2020 durant trois jours sur le parvis de l’Hôtel de ville à Paris.
A Caen, l’idée de renouveler le marché de Noël en 2020 fait l’unanimité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité