Aller au contenu principal

Paroles de campagne : à chacun son tour

Les Jeunes Agriculteurs et la FDSEA du Calvados ont reçu les candidats aux élections régionales. Sur l'exploitation de Dominique Pupin à Maizet, les syndicalistes ont sensibilisé les représentants de chaque liste aux problématiques agricoles.

© TG

A l'occasion des prochaines é?lections ré?gionales, la FDSEA et les JA du Calvados ont décidé? d'inviter les différentes têtes de liste pour évoquer les futures politiques agricoles de notre région et permettre a? chaque liste de s'exprimer. Anne Boissel (Debout la France), Francis Joly (Europe Ecologie les Verts), Didier Vergy, Rodolphe Thomas (UDI-les Républicains), James Louvet et Raphaël Cauvois (Parti socialiste), Térence Domer-Marie (UPR) et Loup Mautin (Front National) y ont participé. Le Front de Gauche, Lutte Ouvrière et Nouvelle Donne étaient également conviés, mais n'ont pas fait le déplacement. Afin d'être au coeur du sujet, cette rencontre s'est déroulée au sein d'une exploitation agricole. Dominique Pupin est installé à Maizet, en polyculture élevage. Son fils, étudiant en BTS, hésite encore à reprendre la ferme familiale. "L'agriculture, c'est un mode de vie. Le cas des Pupin n'est pas isolé. De nombreux jeunes hésitent à embrasser une carrière d'agriculteurs. Il y aura pourtant 9 milliards de personnes à nourrir sur la planète", souligne Patrice Lepainteur. Le vice-président de la FDSEA 14 a ensuite laissé la parole aux responsables de section de la FDSEA. Reste à savoir s'ils seront écoutés.

Bertin George, responsable grandes cultures de la FDSEA 14
"Certaines régions françaises soutiennent financièrement les protéagineux. Actuellement, les agriculteurs préfèrent les céréales pour des questions financières. La recherche est en cours. Les protéagineux seront rentables dans 7, 8 ou 10 ans. En attendant de franchir ce palier, la future majorité proposera-t-elle une aide à l'hectare pour les protéagineux ?"

Henri Pomikal, président de la coopérative linière du nord de Caen
"De Bayeux à Dunkerque, nous produisons 80 % du lin mondial. En 2012, nous avons perdu 1000 hectares de lin dans le Calvados. La récolte nécessite d'être très bien équipé pour travailler dans la bonne fenêtre météo.  Les liniculteurs souhaiteraient accéder aux aides du Conseil régional lors d'investissement dans du matériel de récolte. Il serait dommage de gâcher cette culture. J'en profite aussi pour vous inviter à la vigilance sur l'artificialisation des terres qui nous ampute d'un bon potentiel de production".


Philippe Marie, responsable de la section lait de la FDSEA 14
"Vous connaissez les difficultés de l'élevage. Cet été, les éleveurs se sont mobilisés pour tenter de donner un coup de pouce aux prix. Nous avons aussi besoin d'audit économique. Ils peuvent être réalisés par 6 organismes. Le Conseil départemental les finance à 100 % jusqu'au début de l'année prochaine. Le Conseil régional prendra le relais par le biais du chèque-conseil agricole. Le financement sera de 80 %. C'est bien. Problème : le Conseil régional doit habiliter les organismes d'audit. Il faudra donc attendre avril. Nous sommes hors délais par rapport aux problématiques des éleveurs. Il faut une solution rapide.
Sur les MAE, 30 % des élevages en disposeront en modifiant 20 % de leurs pratiques. Il faudrait toucher 80 % des éleveurs qui bougent leurs techniques de 20 %. Ces aides doivent profiter au plus grand nombre pour avoir un effet environnemental".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
MLC AG
La revanche de la coop sur le grand export
Mardi 8 septembre, les Maîtres Laitiers du Cotentin étaient réunis en assemblée générale. La coopérative annonce la négociation…
Publicité