Aller au contenu principal

AOC Pré-Salé de la Baie du Mt St Michel
Pas assez d'agneaux pour la clientèle

Le comble pour une production agricole ! Annaëlle et François Cerbonney, en gaec sur Saint-Léonard (canton d'Avranches, Manche), sont entrés dans l'AOC agneau de Pré-Salé de la Baie du Mont-Saint-Michel dès sa mise en place, en 2010. Le bilan, au bout d'un an d'activité est positif, "nous n'avons même pas assez de carcasses pour satisfaire notre clientèle. Cette année, nous ne pouvons pas approvisionner les particuliers, mais seulement nos deux bouchers et nos trois restaurants traditionnels". Annaëlle met l'accent sur un point, "nos agneaux pâturent au minimum 70 jours sur les herbus. Problème, le consommateur, lui, n'a pas encore fait totalement la différence entre un agneau vendu sous l'appellation générique de "pré-salé" et celui commercialisé sous AOC". Autre difficulté, concernant cette fois tous les éleveurs des herbus, l'envahissement des surfaces par des rodéos de motos, de quads, ou encore les déambulations de chiens, non tenus en laisse, stressant les brebis. "Les pertes sont importantes" lâche notre couple d'éleveurs.

L'agneau AOC de Pré-Salé, une production porteuse, mais seuls quinze éleveurs sont engagés dans la démarche aujourd'hui, des deux côtés du Couesnon.
L'agneau AOC de Pré-Salé, une production porteuse, mais seuls quinze éleveurs sont engagés dans la démarche aujourd'hui, des deux côtés du Couesnon.
© ec

Autre point, la sécheresse. "Pas ou peu de repousse du foin sur les herbus ou aux alentours, nous obligeant à acheter prochainement du foin. Mais à quel prix ?"


La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité