Aller au contenu principal

Viande bovine
Pas de cotation gros bovins cette semaine, les éleveurs claquent la porte

Les acheteurs souhaitaient une orientation à la baisse. Les représentants des éleveurs ont préféré claquer la porte. Vous ne trouverez pas cette semaine dans votre journal (page service II) la cotation OFIVAL “gros bovins - Entrée Abattoir Normandie”

Daniel Courval (responsable “viande bovine” à la FDSEA du Calvados) : “la situation des éleveurs de viande, avec un fossé de revenus qui se creuse de plus en plus avec nos collègues, devient insupportable. Nous ne voulons pas être sacrifiés”.
Daniel Courval (responsable “viande bovine” à la FDSEA du Calvados) : “la situation des éleveurs de viande, avec un fossé de revenus qui se creuse de plus en plus avec nos collègues, devient insupportable. Nous ne voulons pas être sacrifiés”.
© VM
Avec Dominique Bayer (Orne) et Vincent Savigny (Seine-Maritime), Daniel Courval (Calvados) défend chaque semaine les intérêts des éleveurs au sein de la commission “gros bovins entrée abattoir”. Une commission qui n’est pas là pour fixer des prix mais exprimer des tendances après analyse des chiffres d’abattage de la semaine précédente. Informations fournies par les opérateurs à France Agri Mer. Sur la forme, il s’agit d’une réunion téléphonique qui se tient tous les lundis à 17 h pour la Normandie. Dans les autres régions, généralement le mardi matin.

Les acheteurs veulent tirer à la baisse
Lundi dernier, face au collège “acheteur” qui souhaitait imprimer un mouvement à la baisse, les représentants des éleveurs ont préféré claquer la porte. “Ce n’était pas prévu, affirme Daniel Courval, mais l’attitude des abatteurs est incompréhensible. Nous sommes dans une période où il n’y a aucun stock nulle part, ni en ferme, ni dans les groupements... Pas de liste d’attente dans les abattoirs. Alors ces - 8 centimes qu’ils voulaient nous imposer, on a plus l’impression que ça vient du fait qu ‘habituellement, au 15 septembre, les cours baissent. On ne peut pas être d’accord avec cette vision. Les cours des aliments sont exceptionnellement hauts et les cours de la viande tellement atones depuis 4 ans qu’on ne peut pas s’orienter vers une baisse automnale”.
La FNB (Fédération Nationale Bovine) est sur la même longueur d’onde. Elle a donné comme consigne de refuser toute baisse dans un contexte où tous les clignotants sont au vert. 
On nous rétorque continuellement que la consommation de viande est en baisse, que les promotions ont du mal à marcher... Or, depuis le début de l’année, le niveau des abattages est en hausse”, constate Daniel Courval.

Et lundi prochain ?
Quelle sera l’attitude des uns et des autres lundi prochain ? Nul ne le sait. Le dernier conflit de cette nature avait duré 3 semaines. Mais là, l’offre n’est pas très abondante. A contrario, le marché mondial fait appel mais le responsable viande bovine de la FDSEA du Calvados regrette la timidité des opérateurs français à l’export. “On nous répète que c’est compliqué, dangereux... Pendant ce temps là, les Allemands prennent des parts de marché”.
En attendant la fin de ce bras de fer, la réforme des cotations arrive dans la dernière ligne droite. Le projet est prêt. Reste à prendre les arrêtés . Elle devrait amener plus de sérénité dans les débats.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
SUCRERIE CAGNY - BETTERAVES
Projet de sucrerie dans le Calvados : un dossier refermé mais toujours en veille
Le projet d’étude d’une nouvelle sucrerie dans le Calvados, pour faire suite à la fermeture de Cagny, est refermé. Les…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
SOJA MOISSON
Le soja se moissonne sous un soleil d’octobre pas si chaud
Dans la plaine de Caen, à Creully-sur-Seulles, Virginie Sartorio a moissonné sa parcelle de soja, lundi 11 octobre 2021. L’…
VIDEO. L’andaineur à tapis améliore la qualité des fourrages
Florian Lottin est entrepreneur de travaux agricoles à Villedieu-lès-Bailleul dans l’Orne. Aussi à la tête de sa propre…
Publicité