Aller au contenu principal

Protection des zones humides
Pas de vaches, pas de tourbières

Dans les zones humides, si l’élevage disparait, c’est la forêt qui va prendre le dessus et pomper beaucoup d’eau avec pour conséquence de les dessécher. Un risque pour les tourbières françaises (0,2 % du territoire national) où tout un écosystème est menacé. Alors ? « Il faut y maintenir une activité agricole économiquement viable », prône Gilles Lievens, président de la Chambre d’agriculture de l’Eure.

Gilles Lievens : « le rôle de l’agriculture est indispensable pour préserver les zones humides. L’enjeu est de conserver un milieu ouvert par les prairies. Pour cela, il faut y maintenir l’élevage mais un élevage rentable  ».
© TG

Panorama de la vallée de Bouquelon et du phare de la pointe de La Roque (27), réserve naturelle des Mannevilles, vannage de décharge, site de la Grand’Mare (...), Simon Babre (préfet de l’Eure), le 1er février 2023 dans le cadre de la journée mondiale des zones humides, a chaussé les bottes pour une immersion en lieux sensibles à préserver.

Il était accompagné de Pascal Sanjuan (préfet délégué interministériel à la Vallée de Seine), mais également de la biodiversité des acteurs gestionnaires de ces territoires. Parmi eux, Gilles Lievens au nom des agriculteurs et Dominique Monfilliatre en celui des chasseurs. Une biodiversité intellectuelle dont il faut concilier les points de vue pour porter un projet collectif.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
La haie en session CAN : plein les bottes d'attendre
La CAN (Chambre d'agriculture Normandie) s'est réunie en session le 15 mars 2024. Le 15 mars, c'est aussi la date…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Publicité