Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Contrôle Laitier
“Pas une dépense mais un investissement"

“Pour tous nos adhérents, l’adhésion au CL 50 n’est pas une dépense mais bien un investissement sur l’avenir de leur atelier laitier”. Réunis lundi dernier à Saint-Lô, Thierry Hulmer, Pascal Lerossignol, président et vice président, accompagnés d’Hervé Tesnière et Laurent Hédou, directeur et directeur-adjoint, ont mis en lumière un chiffre, les 40 centimes de différence entre un adhérent CL et celui qui ne l’est pas : “359,77 euros/1000 l en 2008 contre 319,79”.

Pour les dirigeants du CL 50, la crise laitière démontrent l’efficacité des économies de coût engendrées par le conseil personnalisé à l’éleveur.
Pour les dirigeants du CL 50, la crise laitière démontrent l’efficacité des économies de coût engendrées par le conseil personnalisé à l’éleveur.
© EC

La récente crise laitière, d’ailleurs non résolue, a laissé quelques traces sur le terrain. “Dans le combat légitime des producteurs, il ne faut pas se tromper de cible. Le CL leur appartient. il est là pour donner des indicateurs pour mesurer le degré de performances technique et économiques tout en proposant du conseil”. Et d’enfoncer le clou, “des marges de manoeuvre existent dans nos exploitations. Attention à ne pas sacrifier en quelques semaines, le travail de sélection et de progrès accompli depuis quelques décennies”. Globalement, le CL 50 a enregistré 7 démissions en avril mais aussi 6 adhésions. 

Chiffres 2008

Les chiffres 2008 mettent en avant une structure en bonne santé. “Nous sommes présents sur 2631 élevages (58% des producteurs). Nous contrôlons quasiment 150 000 vaches, soit 68% du cheptel départemental. La moyenne en lactation s’établit à 7887 kg”. Côté Bovins Croissance, 303 éleveurs font contrôler près de 9000 sujets. A la clé, un résultat net de 208 000 euros, soit + 6,78% par rapport à 2007.

 

La suite dans votre prochaine édition


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité