Aller au contenu principal

Patrice Gauquelin : «le défi ensileuses nous donne des arguments dans les cours de ferme »

Entretien avec le président EDT Normandie.

© TG

>> EDT Normandie était partenaire du Défi ensileuses. Quel était votre rôle ?
Nous avons apporté un soutien technique à Elvup. Nous avons essayé d’encadrer les débits de chantier. Peu importe la couleur de la machine. Le Défi ensileuses réunit les constructeurs et les éleveurs. Nous sommes le lien technique entre les deux.

>> Qu’est-ce qu’une journée comme celle-ci vous apporte ?
Nous abordons la technique et ça, ça nous intéresse : on nous parle beaucoup du coût à l’hectare et trop peu de ce que nous pouvons apporter à la suite d’échanges techniques comme ceux proposés par Elvup. Le Défi ensileuses permet de discuter avec les constructeurs et les techniciens d’Elvup sur ce que l’on doit faire et ce que l’on peut réaliser. Sans oublier que le maïs est une plante et qu’elle répond différemment d’une année à l’autre. Cela tire tout le monde vers le haut. Un échange en préambule avec Elvup, sur l’importance des réglages des machines, nous permet d’argumenter dans les cours de ferme. Le Défi ensileuses nous donne des billes pour tenir un discours sensé, avec un intérêt économique gagnant-gagnant.

>> Quel est-il ?
Tous les éleveurs ne sont pas suivis par les techniciens Elvup. Beaucoup demandent des conseils et de l’information. Cette année, le maïs est très sec. Nous préconisons une coupe plus fine et un stockage tassé dans les silos. Chez EDT Normandie, le maître mot est que les entrepreneurs soient vus comme un investissement, et non comme une charge, aux yeux de leurs clients agriculteurs. Et cela passe par des journées comme celle-ci. Merci Elvup pour cette prise de conscience des éleveurs et des opérateurs sur les bienfaits des réglages des machines.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Un accord a été signé pour 425 €/1 000 litres en moyenne nationale sur les quatre premiers mois de l'année. Les discussions continuent sur la formule de prix.
Accord avec Lactalis : le combat de l'Unell continue
Après plusieurs semaines de tensions et d'incertitudes, depuis décembre 2023, l'Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis (…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Soirée conviviale mais aussi l'occasion de faire plus ample connaissance entre élus ou délégués du Cerfrance Normandie Ouest (Calvados et Manche). Pour la petite histoire, la OLA d'avant match n'a pas suffi. Le Caen HB (dont le Cerfrance Normandie Ouest est partenaire) s'est incliné d'un petit but (35 à 36) et devra encore se battre pour assurer son maintien parmi l'élite.
Le Cerfrance Normandie Ouest lance sa nouvelle mandature
C'est à l'occasion du match de hand-ball Vikings contre Massy, vendredi 19 avril 2024 au Palais des Sports de Caen, qu'Antoine…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Publicité