Aller au contenu principal

Nouvelle structure pour les irrigants
Pensez à vous faire recenser

Lundi 21 septembre se tiendra au lycée agricole de Sées (61) une réunion de présentation de l’Organisme Unique de Gestion Collective du Calvados et de l’Orne (OUGC 14-61). Seront présents : des représentants de l’Agence de l’eau, de la DDT 61, de la DDTM 14 et des CA 14 et 61. Interview de Mathilde Vermès, agricultrice, élue de la CA 14 et s’occupant du dossier OUGC 14-61

MATHILDE VERMES
Mathilde Vermès, agricultrice, élue de la CA 14 et s’occupant du dossier OUGC 14-61.
© DR

>> Qu’est que l’OUGC ?
C’est la structure qui se charge de l’attribution des volumes d’eau destinés à l’irrigation agricole. La CA du Calvados gère l’OUGC 14-61. Auparavant dans le Calvados, certaines exploitations disposaient d’un quota d’eau pour irriguer. Dans l’Orne, les quantités d’eau prélevées pour l’irrigation ne sont pas connues.
Nous souhaitons faire un recensement des volumes prélevés aujourd’hui dans l’Orne et dans le Calvados. Ce volume initial pourra servir de référence pour la profession agricole, c’est la raison pour laquelle il doit être le plus juste possible. A partir de 2022, chaque exploitant souhaitant irriguer devra effectuer une demande d’un certain volume d’eau avant l’implantation de ses cultures irriguées à l’OUGC. Cette dernière centralisera ces demandes et élaborera une répartition des volumes d’eau d’irrigation. Ce plan doit ensuite être validé par la préfecture pour être mis en œuvre au cours de la campagne.


>> Quel est l’enjeu pour les irrigants ?
L’enjeu est d’avertir tous les exploitants de l’Orne et du Calvados qui irriguent ou qui auront recours à l’irrigation dans les prochaines années afin d’élaborer un plan de répartition au plus proche des besoins réels des exploitations de ces départements. Nous ne voulons oublier personne ! Nous nous adressons à tous les irrigants et aux porteurs de projet d’irrigation.

>> Quel est le programme de la réunion ?
Nous souhaitons communiquer auprès des irrigants afin d’expliquer ce que c’est que l’organisme unique (OUGC), de parler de la Zone de Répartition de Eaux, expliquer l’intérêt de se faire recenser, et échanger sur les modalités de répartition possibles de ces volumes entre exploitants.

 

Info pratique
La réunion aura lieu le lundi 21 septembre à 14h dans l’amphithéâtre du lycée agricole Auguste Loutreuil, situé rue du 11 novembre 1918,
61500 Sées.  Prévoir votre masque.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité