Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Salers
Petite race, grandes ambitions

Dans le département, 2000 vaches Salers ont été recensées en 2010. Petit effectif, certes mais avec de grandes ambitions. « Nous voulons faire passer un message, celui d’une race rustique, encaissant sans faillir les amplitudes de températures, aux bonnes facilités de vêlage, tout en ingérant du fourrage grossier ». En clair, tout ce qu’il faut pour démarrer dans la viande bovine sans trop d’investissement, avec des débouchés assurés, tant en vente directe qu’auprès des groupements de producteurs.

Visite d’élevage Chez Charles Dupuis à Teurtheville-Hague, lors de l'assemblée générale de la race Salers.
Visite d’élevage Chez Charles Dupuis à Teurtheville-Hague, lors de l'assemblée générale de la race Salers.
© ec
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité