Aller au contenu principal

Portes ouvertes “bâtiments d’élevage” dans la Manche et le Calvados

Les Chambres d’agriculture de la Manche et du Calvados organisent des portes ouvertes “bâtiments” le 26 novembre au GAEC Duquesne à Equeurdreville-Hainneville, le 3 décembre chez Dominique Simon à Moyon et le 17 décembre chez Fabien Cornu à Ecots - L’Oudon.

Au programme des ateliers techniques pour échanger avec les techniciens des Cham-bres d’agriculture, les partenaires des éleveurs et avec les constructeurs des bâtiments.

Les exploitations

1 Le GAEC Duquesne, situé au lieu-dit “La ferme du parc” à Equeurdreville-Hainneville, vient de mettre en service une stabulation en logettes pour 100 VL et 20 places en aire paillée, 3 rangées de logettes avec matelas, des aires d’exercice sur caillebotis recouverts de tapis caoutchouc. Une salle de traite 2 x 10 épi 30° avec parc d’attente intégré et pousse VL. La structure de l’exploitation : SAU 123 ha : 75.10 ha de prairies 37 ha de maïs fourrage 6.5 ha de luzerne, céréales 4,4 ha.Le cheptel : 102 VL Normandes,  100 génisses et 80 brebis mères Roussines.

2 La ferme Simon et filles, située au lieu-dit “Ferme de l’Isle” à Moyon, utilise une stabulation à logettes paillées, avec 4 rangées, une distribution des fourrages au centre du bâtiment avec un pousse fourrage. Les aires d’exercice bétonnées sont raclées automatiquement et les déjections sont stockées dans  une fumière couverte de 730 m2.Une salle de traite 2 x 20 SE, sortie rapide avec parc d’attente intégré permet d’assurer la traite et le concentré est distribué avec 4 stalles DAC.La structure de l’exploitation : SAU 54 ha : 37.5 ha de prairies 16.5 ha de maïs fourrage.Le cheptel : 110 VL (70 % de PH et 30 % de Normandes) 35 génisses.

3 Vous trouverez l’exploitation de Fabien Cornu au Clos Hamel à Ecots sur la commune de l’Oudon. Pour loger ses 60 vaches allaitantes et 24 génisses, il dispose d’une stabulation de 96 m x 15 m + 4 m d’auvent, d’un système de surveillance des vaches, d’un aménagement intérieur du bâtiment qui lui permet de manipuler ses animaux seul, en toute sécurité.La structure de l’exploitation : 55 ha de prairies naturelles, le cheptel : 60 vaches charolaises, un atelier complémentaire de 10 000 poules plein air.

Informations pratiques

- Contact pour la Manche : Yves Françoise 02.33.06.45.03 yfrancoise@manche.chambagri.fr et www.manche.chambagri.fr 
- Pour le Calvados : Béatrice Rodts02.31.31.31.85 b.rodts@calvados.chambagri.fr et ww.webagri14.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité