Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs et APA 50
Pour le prochain festival de la Terre et de la ruralité, les essais maïs prennent terre

Le 15 avril, les Jeunes agriculteurs de la Manche ont procédé à la mise en place des essais de maïs sur les terres de Virey, commune qui accueillera la prochaine édition du Festival de la terre et de la ruralité le 5 septembre 2021.

Les essais maïs ont été mis en place sous l’œil des semenciers et des élus, Nelly Bodin, maire de Virey, et Jean-Luc Garnier, adjoint au maire de Saint-Hilaire et vice-président de la communauté d’agglo Mont-Saint-Michel Normandie. JA50
© SB

Comme chaque année, les Jeunes agriculteurs procèdent à la mise en place d’essais de maïs pour le Festival de la terre et de la ruralité, un festival qui permet de mettre en lumière le savoir-faire des agriculteurs du département. Les JA d’Isigny-le-Buat et de Saint-Hilaire-du-Harcouët sont donc actifs dans la préparation de la nouvelle édition programmée le 5 septembre sur la commune de Virey.

Sept semenciers


Dans la semaine du 19 avril 2021, une équipe réunie autour de Jérôme Gibault, président du comité d’organisation du Festival et Anthony Pautret, président cantonal, était sur place, au village La Gesnonnière, pour procéder aux essais maïs, rendus possibles grâce à la participation des semenciers (Agrial, D2N, Agrileader, Lemardelé, Boullé Leroy, Terenna et Agri Négoce Ouest). Ces derniers présenteront ainsi leurs différentes variétés dès l’entrée. La vitrine maïs sera complétée par des essais herbes pour faire découvrir au grand public de manière pédagogique les différents mélanges possibles pour obtenir une qualité fourragère riche et diversifiée pour les ruminants.

La 3e plus grande manifestation agricole de la Manche


Organisé par l’APA50, Association des producteurs d’avenir de la Manche en partenariat avec une équipe locale de Jeunes Agriculteurs, différente chaque année, le festival se veut être « une journée conviviale au cours de laquelle ruraux et citadins sont conviés pour découvrir la richesse de l’agriculture », précise Jérôme Gibault. Ce rendez-vous qui reste la 3e plus grande manifestation agricole du département accueillera à nouveau le concours départemental de labour, épreuve phare et emblématique de l’événement. La journée débutera par la messe en plein air. Elle sera le théâtre de démonstrations multiples (4 L Cross, chien de troupeau, tracteur force) , d’un marché du terroir, de présentation d’animaux, de matériels agricoles, d’un pôle enfants avec structures gonflables… « Les exclusivités 2021 sont en cours de finalisation et seront dévoilées au début de l’été », indique Jérôme Gibault.
Et dès le mois de juillet, les premiers bonhommes de paille devraient fleurir les routes pour annoncer le rendez-vous.  

Une équipe motivée pour accueillir 10 000 personnes


L’édition de l’année dernière avait pu se maintenir avec une jauge réduite de visiteurs. « Le bilan reste positif parce que nous avons réussi à l’organiser tout en respectant les gestes barrières. Aucun cluster n’a été enregistré. On a su combattre la morosité de la crise sanitaire », rappelle Jérôme Gibault. Si l’équilibre financier n’a pas été atteint, l’équipe organisatrice reste positive grâce au soutien des partenaires entre autre. Pour la nouvelle édition, les Jeunes agriculteurs sont donc tout autant motivés à mettre un tel évènement en place qui accueille de manière générale près de 10 000 personnes.

Pratique. Festival de la terre et de la ruralité le 5 septembre à Virey. Tarifs 3 E pour les enfants et 6 E pour les adultes. Parking gratuit.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Session de la Chambre d’agriculture de l’Orne lundi 21 juin 2021, sans les représentants de l’Etat qui ont fait valoir leur droit de réserve en raison du second tour des élections le 27 juin 2021.
La récolte 2021 s’annonce belle dans l'Orne
La dernière session de l’Orne, lundi 21 juin, a été marquée par l’absence, pour cause d’élections, du personnel administratif d’…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
« Marc Vandecandelaere (président de la coopérative Linière du Nord de Caen : « St-Manvieu-Norrey est le site idéal, pas de voisin et pas de consommation de terres agricoles » . DR
Le site de teillage à Saint-Manvieu-Norrey opérationnel en septembre 2022
Le permis de construire est déposé. Si tout va bien, la nouvelle usine de teillage de St-Manvieu-Norrey  (14) devrait être…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Publicité