Aller au contenu principal

Pourquoi du lait Allemand dans une supérette du Pays d’Auge ?

Un lecteur a alerté cet été la rédaction de “l’Agriculteur Normand” suite à l’achat d’une brique de lait bavaroise (Allemagne) dans un magasin du Pays d’Auge. La supérette étant affiliée à une coopérative Normande d’achats, le lecteur s’est posé la question de l’approvisionnement des distributeurs. Après enquête auprès de l’enseigne et de la centrale d’achat, il s’est avéré que ce dysfonctionnement était dû a une mauvaise évaluation des besoins. Suite à une commande de lait Français trop juste en quantité, la centrale a réapprovisionné ses magasins en lait Allemand, faute de lait Français sur le marché dans des délais très courts. Frédéric Cabart, responsable approvisionnement lait de Normandie-Picardie avoue avoir “acheté deux camions de lait Allemand. Cependant, cette situation est très rare. Nous prévoyons généralement les volumes nécessaires”. Et d’assurer que “le lait Français est acheté en priorité”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité