Aller au contenu principal

Venue du ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire
Premier déplacement pour Marc Fesneau dans la Manche ce vendredi 5 avril

Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, est attendu dans la Manche ce vendredi 5 avril 2024, deux jours après avoir présenté le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement de des générations en agriculture en conseil des ministres. Un premier déplacement dans ce département laitier, sur le territoire coutançais, territoire de Stéphane Travert, ancien ministre de l’agriculture. 

Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, sera dans la Manche ce vendredi 5 avril 2024.
© DR

Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté, a été invité à venir dans la Manche à multiples reprises, premier département laitier de France. Ce vendredi 5 avril, ce sera chose faite. Il vient pour « aborder les avancées concrètes » que produira le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement des générations en agriculture, présenté mercredi dernier au conseil des ministres.

J’ai présenté aujourd’hui le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement des générations.

Il s’inscrit dans le prolongement des réformes initiées depuis 2017, sous l’impulsion du président de la République.

— Marc Fesneau (@MFesneau) April 3, 2024

De la tempête au sanitaire

Il débutera ce déplacement par une visite d’une exploitation laitière à La Feuillie, chez Nathalie et Emmanuelle Clérot, en Gaec à la tête d’un troupeau de vaches Normandes, et livrant à la laiterie Réo pour fabriquer du camembert de Normandie AOP au lait cru. Nathalie Clérot est d’ailleurs présidente de l’organisation de producteurs. Il sera sans aucun doute question de la tempête Ciaran qui avait provoqué des dégâts importants sur le secteur et par conséquent sur leur exploitation. Il sera évoqué également l’aspect sanitaire notamment la tuberculose et la gestion d’une exploitation située dans une zone de surveillance renforcée suite à un cas à Millières au printemps 2021, et à la propagation de la MHE notamment avec la mise aux marais communaux d’ici quelques semaines. 

Lire aussi : Le département de la Manche, touché de plein fouet par la tempête Ciaran

Des échanges avec les jeunes

Après des échanges avec les organisations professionnelles agricoles, le ministre se déplacera au lycée agricole de Coutances, Campus Métiers Nature, qui regroupe à la fois une exploitation agricole et horticole, un CFA et un CFPPA. Il sera accueilli par Nadège Mahé, présidente de l’établissement et de Karen Saccardy directrice.
Suivront des échanges avec les jeunes apprenants, des futurs agriculteurs ou encore des jeunes installés. Marc Fesneau clôturera son déplacement par une réunion de travail avec les organisations professionnelles agricoles afin d’évoquer les enjeux agricoles dans le département. Le menu sera copieux pour ce premier déplacement dans le département de la Manche : le bocage, l’entretien des haies, des cours d’eau, le revenu des éleveurs, la loi Egalim, le ratio prairie, le renouvellement des générations, l'installation des jeunes… autant de sujets qui ont été évoqués lors des assemblées générales de la FDSEA de la Manche et des Jeunes agriculteurs le 22 mars dernier. 

Lire aussi : La FDSEA de la Manche se veut active et proactive

Toutes les photos sont à retrouver sur notre site prochainement ainsi qu’un retour sur les échanges de cette journée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité