Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Premier magasin Bienvenue à la ferme en Normandie

Le réseau de vente des Chambres d’agriculture a ouvert sa première boutique en Normandie mercredi 5 juin, à Ménilles, dans l’Eure.

llll Mercredi 5 juin, le magasin Saveurs de Normandie a ouvert ses portes sous l’enseigne Bienvenue à la
ferme (marque portée par les Chambres d’agriculture), à Ménilles, dans l’Eure.
Le magasin est le premier en Normandie et le 2e en France à lancer le nouveau concept des magasins l’enseigne. Une initiative pour développer les circuits courts, qui vient compléter l’offre diversifiée de lieux de ventes labellisés Bienvenue à la ferme (point de vente à la ferme, marchés, drive fermier, magasin de producteurs). Les magasins seront développés à proximité des bassins de consommation par des indépendants agriculteurs ou commerçants.
Pour fêter cet évènement, des animations et dégustations gratuites se sont déroulées pendant cinq jours à Ménilles dans l’Eure. Les consommateurs ont pu rencontrer des producteurs pour découvrir leurs produits fermiers et échanger sur l’amour de leur métier.
Animée par les mêmes valeurs, l’équipe de Saveurs de Normandie a tout naturellement souhaité participer à l’élaboration de ce concept. Il s’agit d’un projet collectif mené depuis plus d’un an par Bienvenue à la ferme et cinq autres magasins en circuits courts.
La promesse des magasins Bienvenue à la ferme est simple : répondre aux attentes des consommateurs qui souhaitent consommer facilement des produits frais et de saison en privilégiant les produits locaux et les circuits courts.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité