Aller au contenu principal

Prix du lait
Première manifestation chez Lactalis

Alors qu'un communiqué était envoyé vendredi, en fin d'après-midi, dans lequel la FDSEA et les JA dénonçaient "l'irresponsabilité des industriels sur le prix du lait", une première manifestation se déroulait dans la soirée sur le site Lactalis de Villedieu les Poêles (Manche). Les producteurs ont vidé une remorque de déchets tout en taggant un slogan, "dernier avertissement : 320 euros aux 1000 litres".

"Nous avions pris nos responsabilités en acceptant à contre-coeur l'accord de juin 2009. Cet accord est bafoué par les industriels. Depuis plusieurs semaines, le marché des produits s'améliore, pourtant ces mêmes industriels refusent l'idée même de négocier le prix sur la base d'éléments de marchés et de coûts de production". La FDSEA et les JA de la Manche annoncent donc qu'avant de participer au plan d'action régional, voire Grand Ouest, ils ont décidé de communiquer vers les consommateurs. "Nous ciblerons deux marques commerciales en faisant passer un message : que les consommateurs sachent qui sont les responsables du nouveau conflit qui s'ouvre".

Dans la soirée, un groupe improvisé d'une dizaine de producteurs des cantons de Percy et Villedieu les Poêles ont déversé devant l'usine Lactalis de Ste Cécile (à proximité de Villedieu) une remorque de déchets devant les grilles tout en dénonçant le manque de dialogue constructif avec ce transformateur. "Il est illogique et anormal que l'accord de juin 2009 soit tout simplement effacé d'un coup d'éponge, alors que les conditions de production deviennent de plus en plus dures".

 


La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Publicité